OpinionPSG News

Duluc : “Ce PSG a changé de place dans la constellation”

Trois matches à réussir pleinement pour être champion d’Europe. Voilà la mission du PSG alors que se profile une demi-finale aller face à Manchester City. Le challenge est de taille. Mais c’est en dépassant ces barrages que Paris s’installera définitivement. Les douze pages de L’Equipe dédiées au PSG-Manchester City débutent par un édito de Vincent Duluc. Et c’est la teneur de son propos.

“Le PSG est un prétendant terriblement moderne, du haut de ses fonds si peu limités, mais puisqu’ils ne l’avaient pas protégé de l’échec, ils ne doivent pas nous empêcher d’applaudir à la trajectoire, dans ce dernier carré qui rassemble les loups entre eux, commente le journaliste. “Ce PSG a changé de place dans la constellation, sous le triple effet de sa finale 2020, de son double exploit face à Barcelone et au Bayern, et de sa position contre la Super League. Et l’effet est là : neuf mois après que l’Angleterre et quelques autres ont moqué la «Farmers League», le Championnat des paysans, au prétexte de la présence de Paris et de l’OL en demi-finales, le fond de la classe a cessé de persifler. En sortant le Barça et le Bayern sur deux matches, ce qui est autre chose que l’Atalanta et Leipzig sur un seul, le PSG s’est hissé un peu plus près des grands d’Europe. On voit très bien, évidemment, ce qui lui manque : un palmarès. Il semble de taille, à sa manière, plutôt contre-attaquante qu’enveloppante, à gagner la Ligue des champions, la seule façon de s’installer réellement dans le grand monde.

Bouton retour en haut de la page