PSG News

Gameiro : « Je suis champion de France avec le PSG et j’y tiens »

Préconvoqué mais jamais sélectionné depuis trois ans en équipe de France (sa dernière cape remonte au 11 novembre 2011), Kevin Gameiro a lancé un appel du pied à Didier Deschamps pour venir le voir jouer à Séville. L’attaquant, qui espère un jour reporter le maillot Bleu, garde un bon souvenir de son passage au Paris Saint-Germain.

« Je reçois des préconvocations, c’est tout. Le coach n’a peut-être pas vu mes statistiques (NDLR: 15 matchs pour 5 buts cette saison toutes compétitions confondues). Attention, je ne suis pas malheureux : j’ai remporté une coupe d’Europe, marqué plus de buts qu’à Paris et notre première partie de saison a été convaincante. Mais les Bleus sont aussi une priorité pour moi. Or, comme c’est parti, j’ai plus de chances de regarder l’Euro 2016 à la télé. Un regret d’avoir rejoint le PSG ? Non, car c’était mon rêve d’enfant de jouer au Parc des Princes. Mon père m’y a souvent emmené pour voir PSG/Auxerre car mon frère, lui, soutenait l’AJA. J’ai admiré Marco Simone et Pauleta, et j’ai eu la chance de leur succéder. J’ai fait deux bonnes saisons même si j’ai peu joué. Ma seule chance, c’aurait été que Zlatan se blesse. Mais bon, je suis champion de France autant que lui et j’y tiens. Lorsque j’ai croisé Carlo Ancelotti en Espagne, on a échangé nos bons souvenirs » se souvient-t-il dans les colonnes du JDD. 

Directeur sportif du FC Séville, Monchi est venu à deux reprises en France pour parler avec Kevin Gameiro. Le projet sportif andalou a fini par convaincre l’ancien parisien : « Il est venu boire le café dans ma maison à Lorient. A l’époque, j’avais choisi Paris. Mais il est revenu à la charge en décembre 2012. Je ne voulais pas changer de club en mi-saison donc mon transfert s’est concrétisé six mois plus tard. Je ne me suis pas trompé. C’est un beau projet sportif qui m’a convaincu parce que je gagne beaucoup moins d’argent ici qu’à Paris ».

Bouton retour en haut de la page