FémininesPSG News

I.Paredes : “Nous sommes dans un moment clé de notre saison”

Après une semaine d’isolement en raison de quelques cas de Covid-19, les Féminines du PSG ont pu reprendre l’entraînement ces derniers jours afin de préparer le choc des quarts de finale de l’UEFA Women’s Champions League face à l’Olympique Lyonnais (ce mercredi à 18h sur beIN SPORTS 2, RMC Sport 1 et RMC Story). La confrontation aller aura lieu au Parc des Princes, avant un retour, à Lyon, le 31 mars. À cette occasion, la capitaine des Rouge et Bleu, Irène Paredes, s’est confiée sur cette rencontre face aux Lyonnaises dans un entretien accordé au Parisien. Extraits choisis.

L’arrêt d’une semaine en raison de la Covid-19

I.Paredes : “On a tout appris au dernier moment. Ça représentait des mauvaises nouvelles pour nous. Mais il faut l’accepter, s’adapter et avancer. On voulait toutes poursuivre dans une situation “normale”. Il est clair que ça nous a coupées dans notre élan. Petit à petit, on repart de l’avant (…) Jusqu’au dernier moment, on pensait jouer à Lyon (match du championnat reporté à une date ultérieure). Aujourd’hui, on continue à bosser, à reprendre le rythme. Il faut y aller, il faut gagner. Nous sommes dans un moment clé de notre saison.”

Des Lyonnaises revanchardes après la défaite en championnat (0-1) ?

I.Paredes : “C’est sûr, oui. Cela fait 15 ans qu’elles sont championnes de France, cinq ans qu’elles gagnent la Ligue des champions… C’est une équipe de gagnantes. Elles n’ont pas l’habitude d’être deuxièmes. Elles auront envie de nous battre. Nous avons nos armes, notre stratégie, notre manière de jouer, notre envie.”

L’effectif du PSG le plus complet des dernières années ?

I.Paredes : “On a une très bonne équipe. Ça fait quelques années que nous évoluons ensemble, mais les filles qui sont arrivées ont trouvé leur place. Et comme on le voit, si une fille ne joue pas et qu’une autre prend sa place, le niveau ne change pas.”

La meilleure défense d’Europe (4 buts encaissés en 19 matches toutes compétitions confondues)

I.Paredes : “C’est beaucoup de travail. Mais ce n’est pas que grâce à la défense. Bien défendre, ça commence par le rôle des attaquantes. Si tout le monde presse bien, si on récupère le ballon haut, nous avons moins de situations dangereuses à gérer derrière. En plus, si nous ratons quelque chose, nous savons qu’il y a une très bonne gardienne derrière nous.”

Bouton retour en haut de la page