Articles

Interview de Tom Barrack

“J’ai acheté le PSG pour l’immobilier”

Tom Barrack
Tom Barrack

Tom Barrack, le président de Colony Capital, a expliqué à Martino Cavalli son investissement au Paris Saint-Germain. Sa rencontre avec Andres Iniesta, le nouveau champion du monde, a beaucoup fait parler. Mais il n’a jamais été question d’un transfert de l’Espagnol vers Paris. D’ailleurs, son intérêt pour le PSG n’est pas vraiment sportif…

Que savez-vous sur le football?

Pas grand-chose en fait. Parfois, je vais au stade, mais je ne suis pas directement l’équipe du PSG.

Alors, pourquoi avez-vous acheté?

Pour la même raison que l’équipe de base-ball achetée au Japon: l’immobilier.

En d’autres termes?

Autour du stade à Paris, il y a un domaine très intéressant pour le développement immobilier. C’est la seule façon de gagner de l’argent avec le football.

Propos recueillis par Martino Cavalli / Panorama


Quelle enveloppe pour le recrutement?


Vous avez certainement lu l’article du Parisien du 27 juillet 2010 intitulé « Comment Paris finance son recrutement ». Certes, Sébastien Bazin ne souhaitait pas investir une nouvelle fois dans des transferts de joueurs, mais le contexte et les objectifs ne lui laissent pas vraiment le choix après le refus par des banques d’accorder des prêts au club. Pourquoi? Parce qu’il a deux objectifs importants liés au PSG pour 2011.

Colony Capital est un fond d’investissement spécialisé dans l’immobilier. Le 26 janvier 2010, Colony a déposé un dossier à la mairie de Paris pour bénéficier du bail emphytéotique de plusieurs dizaines d’années du Parc des Princes qui sera accordé par la municipalité début 2011. Autant dire que d’ici là, la gestion du club doit séduire la mairie. D’autant plus que les projets immobiliers parisiens de Colony dépassent très largement le cadre de l’enceinte du Parc des Princes!

Sébastien Bazin recherche également un investisseur qui serait séduit par le PSG. Or, jusqu’à présent, le sportif et l’extra-sportif ont refroidi les repreneurs potentiels. Pour replacer Paris en haut du classement, il faut impérativement trois joueurs (un milieu axial technique, un vrai milieu gauche et un défenseur central). Mathieu Bodmer et Nenê sont là, le troisième suivra prochainement en fonction des possibilités sur le marché. Pour en finir avec les problèmes de violence et transformer l’image du club, les dirigeants ont décidé de changer la typologie du supporter des virages.

L’objectif est donc de faire du Parc un stade familial et d’atteindre le podium pour enfin rejouer la Champions League… pour pouvoir vendre. Sébastien Bazin ne l’a jamais caché, Colony a repris le PSG pour une durée de 5 à 7 ans.

Et puis, il vaut mieux investir dans l’achat de joueurs qui augmentent l’actif du PSG et améliorent le classement final que payer des déficits (entre 26 M € et 29 M€ la saison passée). Oui, le PSG « remboursera sa dette » qui est bien supérieure aux 9 M€ de Bodmer et Nenê… mais pour cela il faudra le revendre dans de bonnes conditions et profiter des grands projets immobiliers dans la capitale.

Bouton retour en haut de la page