Le bilan des recrues 2023 : Ousmane Dembélé, digne du numéro 10 ?

L’été dernier, le Paris Saint-Germain avait réalisé un mercato XXL avec pas moins de 12 recrues, pour une dépense totale avoisinant les 470M d’euros. L’heure est aujourd’hui au bilan de cette saison 2023-24, notamment pour ces recrues. Au tour d’Ousmane Dembélé, l’ailier droit venu de FC Barcelone pour 50 millions d’euros.

L’année de la maturité ! Ousmane Dembélé a sans doute été l’une des recrues fars du dernier mercato du Paris Saint-Germain. Pour une somme minime de 50 millions d’euros, montant de sa clause libératoire avec le FC Barcelone, le club de la capitale s’est adjugé les services d’un joueur au talent immense. Meilleur passeur de la Ligue 1, électron libre et plus que dangereux dans le jeu, le champion du monde 2018 a su convaincre les supporters parisiens qu’il avait les épaules pour arborer le prestigieux et symbolique numéro 10 au PSG.

Liberté de créer et de jouer

Nenê, Zlatan Ibrahimovic, Javier Pastore, Neymar Jr et puis… Ousmane Dembélé ! Le numéro 10 au Paris Saint-Germain est symbolique, et pour paraphraser un très bon film, il « implique de grandes responsabilités ». Cependant, aux côtés de Kylian Mbappé, la pression est tout de suite moins élevée, surtout quand il s’agit d’un partenaire de longue date en Equipe de France, mais aussi, un ami. Au PSG, Ousmane Dembélé est tout de suite apparu comme le nouveau « créateur », cet électron libre et virevoltant, capable d’amener du danger et, surtout, qui ravi les foules avec son spectacle. Son premier match face à Toulouse, le 19 août 2023, était un bel avant-goût de ce qu’allait être Dembélé en Rouge et Bleu. Du dribble, de la magie, des percussions et une efficacité confuse.

La liberté, Dembélé l’a eu et il en a conscience : « Au FC Barcelone, j’étais beaucoup plus collé à la ligne. Avec Luis Enrique, je joue un peu partout. Je peux jouer dix, sur le côté aussi, faux neuf également« . Cette capacité de jouer partout sur le terrain et d’être performant n’importe où a fait de l’international français un titulaire plus qu’indiscutable. Bien qu’il n’affiche pas un si grand temps de jeu, avec seulement 2857 minutes jouées, soit 60% du temps sur le terrain, le numéro 10 à tout de même été titulaires à 33 reprises pour seulement 11 matches débutés sur le banc. Surtout, en Ligue des Champions, le natif de Vernon a débuté chacune des rencontres possibles : 11 titularisations et une absence pour suspension (excès de cartons jaunes face à Dormtund à la 6e journée de phase de groupes). 25% de temps sur le banc et 15% d’absence, pas de quoi s’inquiéter sur son état physique, Luis Enrique a pensé a tout. Le joueur a été fortement ménagé par son entraîneur, lui permettant de réaliser une saison complète, sans blessure : une première dans la carrière d’Ousmane Dembélé depuis son arrivée au Barça !

Une carrière à maturation

C’est dire à quel point la saison 2023-24 de l’ailier droit est une année de maturité. Aucune blessure au PSG, alors qu’au FC Barcelone (6 saisons), Dembélé à manqué un total de 141 matches pour diverses problèmes physiques, notamment les ischios. Aussi, le Français semble s’impliquer davantage de les retours défensifs que chez les Blaugranas : une moyenne de 43% de réussite de tacle à Paris en 23-24, contre 40% au Barça en 22-23, 25% en 21-22… Le numéro 10 Rouge et Bleu tente aussi beaucoup plus de tacles, dans chacune des zones du terrain, notamment dans le tiers médian du terrain. Il figure notamment, dans les statistiques, deuxième dans les retours défensifs d’attaquants derrière Bradley Barcola.

Offensivement, sa qualité de percussion est indéniable. Dembélé est l’attaquant parisien qui affiche les meilleures statistiques de progression : 9,5 possession progressive et 7 passes progressives par match en moyenne. Cependant, le domaine dans lequel on attendait le plus l’international français, c’est les duels. Avec 45% de duels remportés en moyenne, le numéro 10 ne brille pas tant que ça, mais avoisine les stats de ses coéquipiers, Kylian Mbappé et Bradley Barcola, tous deux à 47% de duels remportés. Dans les passes, le champion du monde 2018 n’est pas non plus un cador : 73,5% de passes réussies en moyenne et notamment 52,5% de passes longues réussies. Dans les airs, Dembélé ne réussi que 33% de ses duels aériens mais il faut admettre qu’il est plus souvent à l’initiative des centres qu’à la réception. Dans ce domaine là non plus le Français ne parvient pas à tirer son épingle du jeu. 19,5% de ses centres trouvent preneur.

Enfin, le joueur s’est beaucoup vu reprocher sa finition, son aspect décisif. Créer c’est bien, finir c’est mieux. Néanmoins, Ousmane Dembélé réalise une assez bonne saison sur le plan comptable. 6 buts et 14 passes décisives, soit un total de 20 contributions à un but cette saison, faisant de lui le deuxième joueur parisien le plus décisif cette saison, derrière l’ogre Mbappé et ses 54 contributions de buts (44 buts et 10 passes décisives). Avec Paris, il est donc décisif toutes les 143 minutes, ce qui est franchement encourageant quand on voit son nombre de tentatives ratées : avec un peu plus de réussite, le joueur serait plus qu’essentiel. Dans sa carrière, soit un total de 9 saisons pleines (Rennes, Dortmund, Barcelone et Paris), Dembélé réalise sa 3e meilleure saison sur le plan comptable (Barça 2018-19 : 22 contributions de buts ; Dortmund 2016-17 : 30 contributions de buts).

Une évidence pour le futur

Porteur du numéro 10, homme fort de l’attaque parisienne, Ousmane Dembélé semble être le joueur évident pour représenter l’avenir du Paris Saint-Germain. Sélectionné à l’Euro 2024, le joueur aura l’occasion de faire briller les terrains allemands de sa qualité. Revenir, pourquoi pas, avec un trophée et entamer une saison 2024-25 encore meilleure !

La note d’Ousmane Dembélé pour la saison 23-24

Pour sa saison, Canal Supporters lui accorde la note de 8/10. Ousmane Dembélé a su gérer, grâce notamment à Luis Enrique, ses pépins physiques pour mettre à profit son talent toute la saison. Des débuts un peu poussifs en terme d’efficacité ont vite été effacés par son année 2024 radieuse. Le joueur semble être la meilleure recrue du mercato dernier avec un certain Bradley Barcola.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page