Articlesfil infos

L'énigme Pegguy Luyindula

La statistique qui suit a de quoi être inquiètante : Pegguy Luyindula n’a toujours pas inscrit le moindre but en Ligue 1 cette saison. En 618 minutes de jeu (19 entrées en cours de match et 4 titularisations), l’attaquant parisien n’a pas su trouver le chemin des filets une seule fois en championnat. Muet samedi soir à Auxerre, le buteur a une nouvelle fois manqué l’occasion d’ouvrir son compteur, et ce ne sont pourtant pas les occasions franches qui ont manqué.

Première solution offensive de remplacement du PSG lorsque Guillaume Hoarau et Mevlüt Erding sont indisponibles à la pointe de l’attaque francilienne, l’ancien lyonnais étonne de part sa maladresse constante devant les buts adverses, de part ses mauvais choix et ses mauvaises appréciations. Seules une technique au dessus de la moyenne et une couverture de balle assez efficace viennent redonner des couleurs à des caractéristiques personnelles de jeu qui restent malgré tout trop faibles pour un club qui se veut ambitieux en Ligue 1.

A l’inverse et étrangement, Pegguy Luyindula est une pièce essentielle du Paris Saint-Germain dans les autres compétitions. Avec 3 buts en 4 matches de Coupe de France, 1 but en 2 matches de Coupe de la Ligue et 3 buts en 10 matches d’Europa League, l’international français est le plus prolifique des attaquants rouge et bleu. Là aussi on peut s’étonner d’une telle régularité et d’une telle efficacité dans ces compétitions. Même s’il ne réalise pas de grands matches, le natif de Kinshasa au Congo enchaîne les buts importants et permet à son équipe de rester en lice pour remporter deux trophées (outre la Ligue 1) en fin de saison.

Une problématique vient à naître de ces chiffres : comment et pourquoi Peggy Luyindula surnage-t-il en coupes mais boit-il la tasse en championnat ? Une motivation plus importante ? Des défenseurs moins rigueux ? Une tactique qui le met plus à son avantage ? Une volonté de se montrer ? Tout est possible et la vérité se trouve certainement au milieu de ces hypothèses.

Quoi qu’il en soit, Pegguy Luyindula fait débat auprès des supporters parisiens. Régulièrement sifflé au Parc des Princes depuis trois ans et demi, celui qui a été formé à Niort est aujourd’hui un visage important du vestiaire parisien. Et si son influence auprès de ses partenaires se précise surtout hors des terrains de football, on peut néanmoins légitimement se demander quel seraient les parcours du joueur et du club si leurs chemins ne s’étaient jamais rencontrés

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page