C. de FrancePSG News

Montpellier / PSG : Les notes

Sur la piteuse pelouse de l’Astrad Stadium, Laurent Blanc a aligné une équipe inédite et surprenante pour ce 32ème de finale de Coupe de France face à Montpellier. Malgré cela, les Parisiens ont globalement dominé l’entame de la rencontre même si les débats ont fini par s’équilibrer au fil des minutes. Cependant, il a fallu attendre l’heure de jeu pour assister aux premières occasions du match et elles ont été à l’actif du PSG grâce à Rabiot (58′) puis Chantôme (59′). Ce dernier a récidivé quelques instants plus tard en trouvant, cette fois, le chemin des filets (63′). Ensuite, les entrées de Verratti et Pastore ont apporté une touche technique supplémentaire au club de la capitale qui a alors pris le large au tableau d’affichage avec des buts d’Ibrahimovic (79′) et de Lucas (90+1′). Le Paris Saint-Germain affrontera Bordeaux lors du tour suivant.

Douchez [usr=6] Devant le peu d’occasions obtenues par le MHSC, le gardien n°2 du PSG a surtout imposé son autorité dans les airs. Il a finalement réalisé son premier et seul arrêt en plongeant pour repousser une frappe de Marveaux (62′).

Marquinhos [usr=6] Il s’est très bien entendu avec Lucas dans le couloir droit lui permettant de délivrer quelques centres en première période. Finalement, c’est avec Ibrahimovic qu’il va combiner pour favoriser l’ouverture du score de Paris.

Thiago Silva  [usr=6,5] Très concentré, il est toujours intervenu avec autorité. Même au niveau de ses passes et de ses dribbles, il est parvenu à jouer avec précision. Le capitaine parisien est-t-il de retour au meilleur de sa forme ? A confirmer…

David Luiz [usr=5,5] Défensivement, il a dominé les attaquants de Montpellier. En revanche, ses relances ont souvent été précipitées et mal ajustées.

Digne [usr=5] En jambes, il a allègrement pris son couloir en début de match avant de rentrer dans le rang pour se concentrer essentiellement à ses tâches défensives. Il est repassé à l’offensive en fin de match mais il a pêché dans le dernier geste.

Cabaye [usr=6] Il a jailli efficacement depuis sa position basse pour intercepter des ballons. Éreinté physiquement vers le milieu de la seconde période, il a cédé sa place (75′) à Verratti qui a fait preuve d’une grande motivation sur ses quelques minutes passées sur le terrain.

Rabiot [usr=6] Son pressing constant a été précieux puisqu’il a souvent annihilé des actions adverses. Auteur de la première grosse occasion du match, il a toujours essayé d’apporter du danger offensivement même si ses passes dans les trente derniers mètres se sont avérées approximatives

Chantôme [usr=7] Dans l’entre-jeu, le joueur formé au PSG a été très combatif, grappillant ainsi de nombreux ballons. Son abnégation a fini par payer et il a été en position de marquer le premier but de la rencontre. Il a été remplacé (76′) un Pastore inspiré qui a notamment délivré une passe décisive pour Ibrahimovic.

Matuidi [usr=6] Positionné au poste inhabituel d’ailier, il a tenté de faire illusion tant bien que mal. Maladroit dans le jeu au sol, il a alors privilégié les longs ballons aériens. Puis, il a immédiatement retrouvé toute son efficacité lorsqu’il a retrouvé sa place au milieu en fin de rencontre.

Lucas [usr=6,5] Les multiples faux rebonds de la pelouse ne l’ont pas empêché de tirer son épingle du jeu mais les Montpellierrains l’avaient à l’œil et lui ont laissé très peu de marge de manœuvre. Patient, il a attendu les arrêts de jeu pour inscrire le dernier but de la partie.

Ibrahimovic [usr=6,5] A partir du moment où il gardait trop longtemps le ballon, les Montpellierrains parvenaient à le lui subtiliser. Par contre, quand il jouait en déviation rapidement, le Suédois s’est avéré dangereux. D’ailleurs, le PSG est parvenu à ouvrir le score sur une de ses passes astucieuses. Ensuite, il a lui-même marqué en reprenant de la tête un centre de Pastore.

Bouton retour en haut de la page