Compte Rendu de Matchfil infos

OL-PSG : 2-1 (0-1) 31/01/10

Malgré une très bonne première mi-temps, le PSG réduit à 10 à l’heure de jeu va laisser Lyon recoller puis empocher les 3 points. Paris n’a plus rien a jouer dans ce championnat.

Il fallait faire un bon résultat à Lyon, sous peine de voir la deuxième partie de saison du PSG perdre de son intérêt. Malheureusement, ce soir Paris est 14ème au classement et ne peut plus rien espérer de ce championnat. Pourtant, pendant une heure, les Parisiens ont livré le match presque parfait en faisant douter des Lyonnais peu inspirés.
Pour cette rencontre de la dernière chance, Antoine Kombouaré avait titularisé son duo Erding-Hoarau épaulé par Sessegnon et Giuly… bref, une équipe à visage offensif. Derrière, il préférait la charnière Sakho/Traoré pour contrer les attaques lyonnaises. Et le coup sera presque parfait. Après un début de match difficile, Paris arrive à ressortir le ballon et sur un corner de Sessegnon, Erding jaillit au premier poteau et ouvre le score (0-1, 11′). Dès lors, les Parisiens vont bien maîtriser leur match et tenter d’enfoncer le clou. Les occasions se multiplient : tête d’Hoarau (21′), frappe croisée d’Erding (25′), frappe de Sessegnon (36′)… A chaque fois le PSG a l’occasion de faire le break mais ne tue pas le match.

Un manque de réussite dans la finition qui sera fatal aux Parisiens car, même si ils manquent encore d’aggraver le score sur une triple occasion Hoarau-Erding-Clément qui butent sur Vercoutre (49′), ils vont encore offrir la victoire à leurs hôtes du soir. Le tournant intervient à la 61′ minute. Encore un manque de concentration de la charnière Sakho-Traoré mal positionnée et voilà Gomis qui hérite dans la profondeur d’un bon ballon et file défier Edel. Sakho commet une faute à l’entrée de la surface et récolte un carton rouge logique.
Réduits à 10 pour la dernière demi-heure, les Parisiens vont souffrir, d’autant qu’Antoine Kombouaré opte pour un coaching très frileux. Giuly, pourtant intenable, sort pour Jallet et Sankharé remplace Erding. Autant dire que le PSG entend protéger son but. Le verrou va pourtant sauter facilement. Par Gomis (77′) puis Cris (81′), Lyon repasse devant et renvoie Paris au terminus des maudits. Incapables de finir une rencontre et généreux avec l’adversaire, au point de lui fournir le bâton pour se faire battre, le PSG aura encore déçu ses supporters ce soir. Tout avait pourtant si bien commencé. Alors que le PSG n’a plus rien à espérer pour ce championnat, le staff parisien serait bien inspiré de penser déjà à composer une nouvelle défense centrale pour la saison prochaine.

Bouton retour en haut de la page