Ligue 1PSG News

Pélissier : “On espère que Neymar sera là, autant jouer les plus grandes stars”.

Si le community manager d’Amiens proposait il y a peu à Neymar de signer après le 5 août afin que le promu évite de croiser la route du Brésilien dès son entrée en Ligue 1, le discours est tout autre pour Christophe Pélissier, entraîneur du club. En conférence de presse, le coach à déclarer espérer que Neymar sera là. Pour le prestige.

« Si le transfert de Neymar vient à se faire, c’est un formidable coup de projecteur pour la Ligue 1. C’est génial pour le football. On espère qu’il sera là, autant jouer les plus grandes stars. Si ce n’est pas lui, ce sera un autre. Il y aura beaucoup de choses à gérer, à nous d’être costaud dans les têtes. Tous les amoureux du football parlent de ce transfert, c’est extraordinaire. Les chiffres ? Cela ne me regarde pas. Quand on est dans ces sphères-là, avec ces joueurs-là…Il n’y a pas que le PSG dans ce cas-là. En tant que technicien, je dis juste qu’il s’agit d’une très bonne nouvelle pour la Ligue 1. »

Passée la logique évocation de Neymar, sur toutes les lèvres depuis de nombreux jours, le coach amiénois à répondu aux questions concernant la rencontre en elle-même et l’écart qualitatif entre le PSG et le SC Amiens : « On a à coeur de bien débuter ce championnat même si la marche sera très haute samedi. On prend ce match comme un honneur de débuter contre une des meilleures équipes d’Europe, mais il ne faut pas que ce soit un cadeau empoisonné. »

On rentre dans un autre monde. Il faudra jouer ce match sans appréhension, en prenant beaucoup de plaisir. (…) On connait toutes les forces de Paris. J’ai un peu la faiblesse de dire que c’est le PSG qui va décider du scénario du match. Si on peut les perturber, on le fera. Le PSG débute mal ? L’année dernière, il y avait un changement de coach, ils ont tâtonné au début. Mais ils ont fait une phase retour exceptionnelle, ils ont gagné le Trophée des Champions contre Monaco. On essaye de se rassurer comme on peut en disant que les grosses équipes ne sont pas prêtes en début de saison mais on sait que la marche est haute et que le challenge à relever est énorme. »

Retranscription de AllezParis.fr

Bouton retour en haut de la page