Compte Rendu de Matchfil infos

PSG-Malines (4-0) 17/07/10

Alors, certes, Malines n’est pas un foudre de guerre et il semble que le club qui aura terminé le championnat belge à la 7ème place l’an passé ne fera pas beaucoup mieux cette saison. N’empêche… le PSG aura su maîtriser totalement cette rencontre amicale et se la rendre facile. Il y a peu, même contre une équipe moyenne, les hommes de Kombouaré peinaient à faire parler leur supériorité théorique.

Evidemment, l’arrivée de Nenê n’y est pas étrangère. Chaque corner crée la panique dans la défense belge (à la retombée, Bodmer manque de peu le cadre sur sa déviation, 3′). Mieux, le Brésilien inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs d’un maître coup-franc dans la lulu aux 20 mètres (1-0, 15′). Un événement. Le PSG est à nouveau dangereux sur coups de pieds arrêtés, ce qui ne lui était plus arrivé depuis… depuis bien longtemps tant on peine à se souvenir du dernier but marqué sur coup-franc par les Rouge&Bleu en match officiel !

C’est la reprise et Kombouaré peut compter sur des joueurs très motivés qui espèrent encore faire partie de l’équipe titulaire qui débutera la saison le 7 août. Comme lors des deux premiers matches (PSG-Evian et PSG-Sporting), le coach parisien s’appuie sur deux équipes différentes. En première, Edel garde les cages (il sortira à la 33′, blessé à la ceinture abdominale). En défense, on trouve une ligne Jallet, Camara, Armand, Makonda. Bodmer et Makelele tiennent la récup’ avec Giuly à droite et Nenê à gauche en animateurs. Devant, Hoarau et Kezman sont associés. Cette formation joue haut et prive les Belges de ballon qui n’auront pratiquement pas l’occasion de frapper au but en première mi-temps. Parfois, le jeu est très plaisant. Sur un mouvement à trois, Hoarau pour Kezman qui talonne à l’entrée de la surface, Jallet part tromper le gardien belge (2-0, 38′).

En deuxième période, Kombouaré va tenter un novateur 3-5-2, “je voulais essayer des choses avec certains joueurs, c’est le moment ou jamais de le faire”, lâchera le coach après le match au micro de Canal+ Sport. Coupet est dans les buts avec devant lui Armand (Makonda, 72′), Sakho et Traore. Le milieu est très dense avec Chantôme, Clément, Sessegnon en 10, Maurice et Arnaud. Erding et Luyindula sont positionnés en pointe.

Même dans cette configuration, le PSG continue à être dominateur et à concéder peu d’occasions à son adversaire. Mieux, sur un centre de Chantôme, Sessegnon fusille le gardien belge (3-0, 54′). 3 minutes plus tard, Luyindula adresse une ouverture parfaite dans le dos de la défense pour Erding qui s’en va dribbler le portier et sceller la victoire parisienne (4-0, 57′).

Au final, le PSG reste dans sa bonne dynamique en repartant avec une troisième victoire en autant de matches de préparation. Pas de quoi s’enflammer, mais à l’évidence cette équipe est agréable à voir jouer. On sent que tout le monde est motivé, et quelle que soit la formation alignée, le niveau de jeu reste constant et intéressant. Il ne reste plus qu’à souhaiter que cette belle motivation aille au-delà des premiers matches de championnat, quand quelques joueurs retrouveront l’anonymat du banc.

Le dernier mot pour Antoine Kombouaré, satisfait de ses troupes (au micro de Canal + Sport) : “On ne prend pas de but ce soir et on marque 4. Ca reste un match amical, mais les victoires amènent la confiance. C’est bon pour la suite. On fait jouer tout le monde mais on va vite rentrer dans le vif du sujet. On va petit à petit moins faire de changements pour essayer de rapporter un premier trophée avec le Trophée des Champions.”

Rappel : le match se jouait à huis clos au Camp des Loges sur le terrain d’honneur de la CFA. Seuls une trentaine de supporters qui étaient malgré tout venus ont été autorisés par Robin Leproux à suivre la rencontre. Le prochain match PSG-Legia Varsovie se jouera à Alençon, vendredi 23 juillet à 19h00 (Canal + Sport).

Bouton retour en haut de la page