ArticlesClasicofil infos

PSG-OM : les joueurs

C’est toute l’équipe du PSG qui est à féliciter ce soir. Si la défense et le milieu étaient jusque-là mis en avant, l’attaque retrouvée nous permet de renouer avec la victoire au Parc. Erding et Hoarau ont marqué, c’est bon pour la confiance.

Edel
Coupable sur le but marseillais en ne captant pas un ballon pourtant facile, il se rattrape en sortant notamment une frappe de Gignac avant la pause. Rassurant dans ses sorties aériennes. Il s’est imposé sur quelques centres avec autorité.

Tiene
A tenu son côté, souvent face à Rémy, avec autorité. Se replace souvent très bien pour venir compenser les mouvements de Sakho, mais se laisse malgré tout parfois déborder en un contre un.

Sakho
Un match solide comme souvent maintenant. Mais toujours une petite erreur (une par match) qui aurait encore pu coûter cher. Voyant  Gignac en position de hors-jeu, il en oublie Rémy parti dans son dos qui lui ne l’était pas. Grosse frayeur.

Armand
Solide à son poste, tant qu’il n’est pas sollicité sur son pied droit. A été souvent décisif dans son placement, sa bonne lecteur et ses jaillissements pour contrer les attaques phocéennes ont été précieux.

Jallet
Il a eu du mal avec Valbuena et Gignac souvent de son côté, mais il s’en est plutôt bien sorti. Précieux dans la relance, il offre toujours une bonne solution de passe et fait souvent fructifier les ballons à remonter.

Makelele
Son expérience est  importante pour le groupe. ses jambes ne lui permettent hélas pas de suivre Lucho à la culotte pendant tout un match. Dommage car l’Argentin, souvent seul entre les lignes, est bien le dépositaire du jeu marseillais. Ces oublis auraient pu coûter cher eux aussi.

Chantome
Un vrai poison au milieu qui a récupéré de nombreux ballons pour tout de suite se projeter vers l’avant. Il monte en puissance match après match et montre maintenant que même sur un Clasico à forte pression, il assure avec l’étoffe du vieux briscard.

Giuly
Le feu-follet parisien a ouvert les hostilités en allumant un premier pétard des 20 mètres dès la 2ème minute. Il a proposé par la suite de nombreuses solutions sur son côté et empoisonné la vie de la défense marseillaise. Son duel de lutins avec Valbuena aura été l’une des attractions de la soirée.

Nenê
C’était un match taillé pour lui, il ne l’a pas raté. Il a encore régalé le Parc avec quelques beaux gestes, même s’il en fait parfois un peu trop. A l’origine des deux buts parisiens avec notamment une louche somptueuse pour Hoarau. Chapeau l’artiste.

Hoarau
Un but superbe, une présence athlétique de tous les instants en attaque ou en défense, le géant réunionnais a vécu une soirée parfaite qui devrait le remettre en selle pour la suite des opérations. Une bonne nouvelle assurément.

Erding
C’était la soirée des maudits. Lui aussi a marqué au Parc, sans doute pas le but le plus difficile de sa carrière, mais qu’il fait du bien. Il est d’ailleurs allé le fêter directement avec Nenê du côté de Boulogne. Son match ensuite fut plus intéressant que ses dernières prestations. On a vu de bons contrôles, des ballons gardés dans les pieds, bref… c’est reparti pour un tour, enfin on l’espère.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page