PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Al-Khelaïfi, Leonardo, Wijnaldum, Campos…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 7 juin 2021 : le président Nasser al-Khelaïfi à la une de L’Equipe. Dans un long entretien, le dirigeant réaffirme l’ambition du club et l’engagement du Qatar sur long terme, après dix années déjà. “Tout ce qu’on fait, c’est sur la durée. On va continuer comme ça en espérant atteindre nos objectifs. Mais une chose est sûre, on est là pour longtemps, explique NAK. Je veux des joueurs fiers de défendre nos couleurs. Le club est au-dessus de n’importe quel joueur, quel qu’il soit. […] On doit encore s’améliorer sur certains postes. On les a ciblés, on sait ce qu’on veut faire. Ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été. Le fair-play financier ne doit pas empêcher d’investir. C’est ce que le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a dit. […] Mbappé ? Je vais être clair : Kylian va rester à Paris, on ne va jamais le vendre et il ne partira jamais libre. Je ne donne jamais de détails dans les médias sur des négociations en cours. Tout ce que je peux dire est que ça avance bien. C’est Paris, c’est son pays. Il a une mission. C’est un garçon fantastique, comme personne et comme athlète. Il a tout ce qu’il faut pour prolonger ici. Où peut-il aller ? Quels clubs, en termes d’ambition et de projet, peuvent aujourd’hui rivaliser avec le PSG ?

Nasser al-Khelaïfi clarifie le flou ambiant autour de Mauricio Pochettino : “A la fin de la saison j’ai eu deux réunions avec Pochettino, deux ou trois heures à chaque fois. Il ne m’a jamais dit qu’il voulait partir. Il n’a jamais eu une attitude laissant penser qu’il voulait partir. C’est tout l’inverse. Il était totalement impliqué sur les sujets : le club, la structure, l’organisation, ce dont il a besoin pour la saison prochaine… Il échange presque tous les jours avec Leonardo. Cette situation me contrarie vraiment, ce n’est pas convenable. Il est là depuis janvier, il a encore deux ans de contrat, c’est notre coach. Pour lui comme pour Mbappé, des gens essaient de nous perturber. Mais on est ensemble. Personne ne nous divisera en agissant ainsi.” Au passage le président apporte tout son soutien à Leonardo : “J’ai beaucoup de chance d’avoir un directeur sportif comme lui. Leo a fait un travail fantastique depuis deux ans, malgré un contexte qui a rendu les choses très difficiles lors des derniers mercatos. Il a apporté quelque chose qui nous manquait, de la discipline.”

Du côté du Parisien on lit “pourquoi Leonardo crispe Doha”. Ce qui tranche avec les déclarations du président du PSG. “Le bilan de Leonardo fait l’objet de discussions, peut-on lire. Plusieurs dossiers soucient les dirigeants qatariens, à commencer par la prolongation de Mbappé. Parallèlement, il est en passe d’arracher la signature libre de Georginio Wijnaldum (lire ci-dessous), mais il est aussi très attendu sur les ventes. Par ailleurs, la victoire en Ligue des champions de Tuchel avec Chelsea, n’a pas vraiment été du goût des propriétaires du PSG. Désormais, il sera intéressant de voir comment évolue son entente avec Pochettino. […] Un candidat, au moins, à l’éventuelle succession de Leonardo aurait déjà été sondé. Selon certaines sources, des renseignements ont été pris auprès de Luis Campos. L’idée de rejoindre Paris ne serait pas pour lui déplaire. À Doha, on se dit, peut-être, aussi que si Campos arrive, cela faciliterait les négociations avec Mbappé. Les deux hommes sont proches. L’idée circule. C’est la preuve tangible que la saison a laissé des traces et que Pochettino n’est plus le seul en première ligne.”

Mercato chaud enfin, puisque le Néerlandais Georginio Wijnaldum (30 ans), en fin de contrat à Liverpool, a finalement choisi de rejoindre le PSG plutôt que le Barça. Les discussions doivent vite aboutir. Il “constitue l’une des toutes meilleures opportunités du marché cet été”, juge L’Equipe. Le joueur a été “convaincu par les arguments avancés par Leonardo. Le projet sportif, la place de titulaire qui lui est promise dans l’entrejeu au côté notamment de Verratti et le salaire proposé ont été autant de bonnes raisons.” Si son arrivée se confirme, ainsi que celle de Achraf Hakimi, “Leonardo et le PSG auront réussi à frapper les esprits en ce début de mercato”, juge le journal sportif. “Selon une source proche du club, il manque seulement la signature pour acter le transfert”, confirme Le Parisien au sujet de “Gini”. Et on lit également que “Pochettino aurait, se murmure-t-il, joué un rôle important dans les discussions en appelant directement le joueur pour le convaincre de venir.” La preuve que le technicien argentin est bien impliqué.

Bouton retour en haut de la page