Champions LeagueChampions LeaguePSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Barcelone, Messi, Verratti, al-Khelaïfi, Pochettino…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 15 février 2021, veille de huitième de finale aller de Champions League au Camp Nou de Barcelone : une relance de l’hypothèse de la signature de Lionel Messi (33 ans) au PSG l’été prochain.

“Faire venir Lionel Messi à Paris reste un challenge très complexe. Pourtant, différents éléments rendent l’opération un peu moins irréalisable que par le passé“, juge L’Equipe. “Parce qu’il est libre. Parce que Neymar veut jouer avec son pote. Parce que Leonardo a déjà tâté le terrain. Parce qu’il faudrait remplacer Mbappé en cas de départ. Il n’empêche que sa venue à Paris reste très hypothétique. Pour attirer Messi, Mbappé doit partir et être bien vendu. Mais il faudra aussi vraisemblablement d’autres départs pour libérer de la masse salariale (Messi gagne 74,2M€ net par an au Barça). Et puis dans son entourage, on dit qu’il n’a encore pris aucune décision. Pour le moment, il est focalisé sur le terrain.

Ménagé mercredi en Coupe de France puis samedi contre Nice, Marco Verratti s’est entraîné normalement dimanche. “Verratti a pu poursuivre ce week-end son programme de remise en forme. Et selon son entourage, tout évolue dans le bon sens”, rapporte le journal sportif. Malgré une alerte sur le terrain samedi Gana Gueye va bien. Seul un doute persiste pour Rafinha, victime d’une petite alerte musculaire en milieu de semaine dernière, mais il ne semble pas entrer dans les plans de son coach.” Le PSG décollera du Bourget aujourd’hui à 11 heures.

Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG, “ne tarissait pas d’éloges sur le Barça à son arrivée dans la capitale. Depuis, sa relation avec le club catalan s’est nettement musclée, observe L’Equipe. “Devenus chien et chat, le Paris de NAK et le Barça de qui que ce soit ne sont pas près d’abjurer leurs antagonismes, trop profonds désormais. La fission est culturelle, émotionnelle et même « transactionnelle ». Et partie pour durer.

Du côté du Parisien, outre un long entretien avec Rafinha (voir ici), on trouve un article sur la fibre “Espanyol” de Mauricio Pochettino. Ce qui de facto en fait un opposant au Barça. L’Argentin est un “Perico” (nom des supporters de l’Espanyol) pur et dur, assure le journal francilien. “L’ancien défenseur du PSG a conservé une maison dans la cité catalane et, à chaque entretien, il n’a de cesse de rappeler son rapport unique, voire exclusif avec l’Espanyol. “Les fans apprécient qu’il dise que ses enfants portaient les pyjamas de l’Espanyol quand ils étaient petits, et surtout qu’il ne pourra jamais entraîner le Barça, rappelle Alberto Martinez. Je crois qu’il a plusieurs résidences dans le monde pour son travail, mais sa maison, c’est Barcelone.”

Bouton retour en haut de la page