C. de FrancePSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Brest, Barcelone, retours, enjeux…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG, ce samedi 6 mars 2021, jour de 16e de finale de Coupe de France à Brest pour lequel on constate les retours de Verratti, Di Maria et de Mbappé (suspendu à Bordeaux), en attendant Neymar.

“Désormais, chaque match est « une finale » : à trois mois du terme de la saison, Pochettino a enclenché la vitesse supérieure dans son discours”, observe l’AFP. “Cet état d’esprit, il faut l’entretenir à Brest, une équipe joueuse qui a battu chez elle Lille (3-2). Tenant du titre, le PSG n’a de toute façon pas le choix. Mais un autre adversaire interfère dans ce rendez-vous: le FC Barcelone, avant le 8e de finale retour de C1. Malgré la démonstration parisienne de l’aller (4-1), il a suffi d’une étincelle, mercredi, pour que la Catalogne rêve de remontada. Sur le terrain de l’enthousiasme, le Barça a marqué des points, alors que Paris est retombé sur terre après sa défaite contre Monaco. Reste à voir si le retour de plusieurs cadres promet une amélioration dans le jeu. Di Maria réapparaît dans le groupe. Mbappé, qui était suspendu à Bordeaux, est aussi disponible pour compléter l’attaque avec Icardi. Verratti, remis d’un coup est également du voyage. Enfin, s’il manque à l’appel, Neymar (adducteur) s’est entraîné en partie avec le groupe vendredi matin.”

“Jamais très heureux en coupe, le Stade Brestois pourrait, en cas de qualification face au PSG, inverser la tendance”, écrit Le Télégramme. “Sortir l’ogre parisien, treize fois vainqueur de l’épreuve et tenant du titre, constituerait un déclic idéal pour forcer son destin d’outsider.

Pour L’Equipe, le match de Coupe de France à Brest est “loin d’être accessoire” pour le PSG. “À Paris, gagner les Coupes est devenu, sous QSI, une obligation. Le PSG est recordman des victoires dans cette compétition (13). Et depuis l’arrivée des propriétaires qatariens, Paris a soulevé le trophée cinq fois. De quoi alimenter la relation entre Paris et cette compétition. […] Dans le jeu, si l’on place à part le festival face au Barça, Paris se cherche encore. Ce match à Brest doit étirer l’impression de progression, aperçu en première mi-temps à Bordeaux. Mais pas seulement. Certains joueurs ont encore des choses à prouver. […] Dans l’esprit de Pochettino, l’impasse n’existe pas. Hier, afin de garder son effectif sous pression, il n’a ainsi donné aucune indication sur son onze. Un groupe de 24 joueurs sera convoqué. […] À quatre jours du Barça, Pochettino doit encore trouver des réponses sur son onze. Comment remplacer Kean touché par le Covid ? Di Maria, s’il retrouve des sensations, part avec de l’avance. Mais il n’a pas joué depuis un mois… Draxler, placé souvent sur un côté, comme Sarabia peuvent être des alternatives. Socle du début d’ère de « Poche », Paredes doit retrouver du rythme. Tout comme Verratti. À droite, en l’absence de Florenzi, difficile au vu des récentes prestations de Dagba de ne pas voir Kehrer titulaire mercredi.”

“On ne sait pas quelle part possède la Coupe de France dans le pacte des doux révoltés du  PSG, mais ils auraient tort de la négliger. C’est un titre et à l’heure où personne ne sait si Paris sera champion de France ni en quart de finale de la Ligue des champions, il ne doit rien laisser traîner en route”, écrit Dominique Séverac dans Le Parisien. “Ce n’est pas le moment d’afficher des faiblesses, prêter la joue à Lille, Lyon et Monaco qui guettent le patient parisien avec des airs de médecin qui jauge l’état de forme global. Ne parlons même pas de Barcelone qui serait ravi d’apprendre que la formation de Pochettino peut trébucher lors de son BBB, son triptyque Bordeaux-Brest-Barça en sept jours. Face aux équipes en B, Paris cherche un plan A, comme action. […] La Coupe de France avait piégé Neymar à Caen le 10 février, juste avant la manche aller. C’est donc aussi un soir à ne pas rigoler avec ça alors que l’entraînement d’hier avait mis le staff médical presque au repos avec le seul Bernat aux soins. Mars attaque et c’est une bonne idée d’avancer vers le verdict avec ses meilleurs avocats en espérant les plus belles plaidoiries lors d’un sprint final français et européen génial et inédit. En France, rien n’est joué et le murmure parisien annonce que le PSG et Chelsea ne peuvent pas faire autrement que de se retrouver en quart de finale de la Ligue des champions, avec un Tuchel prié de ne pas se tromper de vestiaire. On a hâte de savoir mais avant l’ivresse, il faut déjà reprendre une Coupe.”

Bouton retour en haut de la page