PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Metz, Mbappé, notes, UWCL, tirage…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce dimanche 25 avril 2021, lendemain de victoire 3-1 à Metz, grâce à un doublé de Kylian Mbappé et un penalty de Mauro Icardi.

“Mbappé remet Paris en tête”, juge l’AFP. “Le PSG a repris à Lille la première place de la L1, avec deux points d’avance sur le club nordiste. Kylian Mbappé, auteur de son 8e doublé de la saison, a tiré d’un mauvais pas ses coéquipiers, peu inspirés malgré les titularisations de Neymar et Verratti.”

Kylian Mbappé – victime d’une béquille par Habib Maïga en fin de match – est à l’honneur dans la presse. “Intenable ces dernières semaines, Kylian Mbappé a encore soulagé le PSG en inscrivant un doublé capital lors de la victoire sur la pelouse de Metz (3-1), qui a permis aux Parisiens de reprendre la tête de la L1 samedi. À quatre jours de la demi-finale aller de Ligue des champions face à Manchester City au Parc des Princes, l’attaquant international français de 22 ans, sorti légèrement blessé à quelques minutes de la fin, a évité une grosse désillusion au PSG, qui a joué sur un faux rythme au Stade Saint-Symphorien“, écrit Le Républicain Lorrain.

“Alors que tout allait bien, le PSG a craint d’être rattrapé par une malédiction de longue date : à l’heure des grands rendez-vous de Ligue des champions, il a souvent manqué l’une ou l’autre des stars parisiennes. La dernière fois, face au FC Barcelone (8e de finale), Paris s’en est tiré brillamment sans Neymar. Samedi soir, à Metz, un coup au quadriceps reçu en fin de match par Kylian Mbappé a ravivé une légère crainte. Cette béquille, “on espère que ce n’est pas trop grave”, a positivé Mauricio Pochettino, contrant un début de parano à quatre jours de recevoir Manchester City. Se présenter avec son avant-centre en lévitation (23 buts en 24 matches depuis janvier) ou amoindri, ça change tout”, lit-on dans le JDD.

“Pochettino a très vite acté le remplacement du champion du monde, son homme en très grande forme, observe L’Equipe. Ses temps de passage deviennent diaboliques : 37 buts et 10 passes décisives en 42 matches avec le PSG cette saison, toutes compétitions confondues, exactement comme Haaland avec le Borussia. […] S’il devait rester aux soins aujourd’hui, Mbappé, qui ne boitait pas au moment de rejoindre le car du PSG, hier soir, sera bien présent sur la pelouse du Parc des Princes mercredi face à City.” Dans le journal sportif on lit également que Marco Verratti “a rassuré dans une position très haute” et qu’il “revient au bon moment”.

  • Les notes pour les joueurs du PSG dans L’Equipe : Navas : 6 / Florenzi : 5 / Kehrer : 5 / Kimpembe : 7 / Kurzawa : 3 / Paredes : 5 / Herrera : 7 / Verratti : 6 / Sarabia : 4 / Neymar : 5 / Mbappé : 8
  • Les notes ce dimanche dans Le Parisien : Navas : 6 / Florenzi : 5 / Kehrer : 5,5 / Kimpembe : 5,5 / Kurzawa : 2,5 / Paredes : 5,5 / Herrera : 6 / Verratti : 6 / Sarabia : 3,5 / Neymar : 5 / Mbappé : 7

“Tous les voyants sont au vert avant City”, constate Le Parisien. “Une ou deux petites frayeurs. Comme pour entretenir le mythe de ce Paris instable et maudit. Juste histoire de mettre un peu d’engrais sur les craintes qui accompagnent désormais chaque match du PSG avant un rendez-vous de Ligue des champions. […] Tous ont blêmi quand Kylian Mbappé a dû rejoindre prématurément les vestiaires (87e) en se tenant la cuisse droite après avoir reçu un coup. Mais, finalement, rien de ­grave. […] Qu’importe que Frédéric Antonetti, le coach messin, n’ait pas été séduit plus que cela par la formation parisienne. Qu’il n’ait pas «vu le meilleur PSG» de l’histoire ou encore qu’il ait des doutes sur l’esprit de cette équipe qui, avec 8 revers, «n’a pas la mentalité» correspondant à son talent. Ce matin, Paris a retrouvé la position qu’il préfère, celle du chassé, avec deux longueurs d’avance sur le Losc.”

Aujourd’hui, c’est jour de demi-finale de Ligue des Champions féminine (UWCL). /Demi-finale. Le PSG accueille le Barça – au 100% de victoires en championnat d’Espagne – cet après-midi (15h) à Saint-Germain-en-Laye (pour préserver le Parc des Princes). Après avoir éliminé “l’ogre” (Lyon, quintuple tenant du titre), les Parisiennes jouent le “Titan”, estime L’Equipe. “Imperméable aux bruits inévitables à l’approche de ce type de rendez-vous, le collectif parisien, qui a indéniablement franchi un cap mental, a travaillé avec confiance cette semaine malgré un coup dur : sa flèche Kadidiatou Diani (13 buts et 11 passes décisives en 21 matches) ne sera pas présente cet après-midi en raison d’une blessure à une cheville. L’autre choc opposera le FC Bayern à Chelsea (17h).

Enfin, pour rappel, ce dimanche il y aura le tirage des demi-finales (11 et 12 mai) de la Coupe de France durant l’émission Stade 2, sur France 3, à partir de 20h05. Monaco, Montpellier et Rumilly-Vallières (National 2) sont les adversaires potentiels du PSG.

Bouton retour en haut de la page