Champions LeagueChampions LeaguePSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Tuchel, Di Maria, Kean, Navas, Marquinhos, Kehrer…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mercredi 1er décembre 2020, veille de choc à Old Trafford contre Manchester United en J5 de la phase de groupes de l’UEFA Champions League. La rencontre se jouera sans Mauro Icardi (adducteurs droits) ni Pablo Sarabia (douleurs musculaires), ménagés 48 heures. Keylor Navas, Layvin Kurzawa et Marquinhos sont aptes. Tout comme Thilo Kehrer, ce qui est plus surprenant puisqu’on parlait de pubalgie pour l’Allemand. Le groupe parisien s’envole ce matin vers le nord de l’Angleterre. Il rejoindra ensuite l’hôtel pour un déjeuner. La dernière séance se tiendra sur la pelouse d’Old Trafford en fin d’après-midi.

Le Parisien parle de coup de gueule” de Thomas Tuchel dimanche face à ses joueurs en évoquant le contenu du match contre Bordeaux. “Sans cibler un élément plus qu’un autre, il a pointé du doigt le niveau de jeu affiché et s’est plaint du replacement défensif erratique. Devant Neymar et consorts, Tuchel s’est lui aussi demandé où était passé l’état d’esprit du Final 8. En substance, le coach leur a dit qu’il fallait absolument le convoquer à nouveau sous peine d’un crash. Pour conclure, Tuchel n’a pas caché ses sentiments, indiquant que si Paris joue comme face aux Girondins à Old Trafford, ça ne passera pas !, écrit le quotidien francilien. “Chacun rumine dans son coin. Di Maria ne cache plus ses états d’âme. […] A son entourage, il a fait part de son incompréhension de se sentir toujours « sacrifié » dans les moments difficiles, avant Neymar ou Mbappé. L’ explication entre Tuchel et Di Maria après cette nouvelle sortie ronchonne n’aurait pas rapproché les points de vue des deux hommes. En fin de contrat en juin 2021, il sera libre de s’engager où il veut dans un mois. Pour le PSG, désireux de le prolonger, il faut espérer que les relations se réchauffent au plus vite. […] L’ odeur du match couperet stimule les joueurs du PSG. Conscients de leur niveau incertain, ils font le dos rond en attendant des jours meilleurs. Le groupe s’est remobilisé, le poids de la saison qui se joue est palpable alors que la défaite contre les Mancuniens le 20 octobre n’avait suscité dans le vestiaire aucune émotion particulière. Cette fois-ci, il y a une urgence et ils veulent y répondre.

Moise Kean “convainc un peu plus à chacune de ses sorties. Au point de prendre de l’épaisseur dans la hiérarchie parisienne”, rapporte L’ Equipe. “Puissant, capable de différences individuelles, il est un complément intéressant à Neymar et Mbappé, et surtout il offre un profil dont ne dispose pas Tuchel. L’attaquant, prêté un an sans option d’achat par Everton, est capable de servir d’appui à ses partenaires, de point de fixation aussi bien balle au pied que par son jeu de tête et de corps.Icardi et Mbappé, en position axiale, ne possèdent pas ce type de qualité, ou alors à un degré moindre. Kean peut aussi évoluer sur un côté et déborder, comme on l’a vu contre les Girondins, même s’il a péché dans le dernier geste à plusieurs reprises. […] Kean pourrait-il aussi doubler Di Maria, laissé sur le banc au coup d’envoi ? Il semble, à ce stade, que ce ne soit pas pour tout de suite. […] Demain à Manchester, Tuchel prendra-t-il la décision audacieuse de jouer avec ses quatre attaquants dès le coup d’envoi ? Les largesses défensives de MU à domicile peuvent constituer un argument pour cette option.” Mais le journal sportif pense cependant que ce XI en 4-3-3 débutera : Navas – Florenzi, Marquinhos, Kimpembe, Bakker ou Kurzawa – Verratti, Paredes, Rafinha ou Herrera – Di Maria, Mbappé, Neymar.

Bouton retour en haut de la page