Articlesfil infos

Riolo refait le match

Daniel Riolo, chroniqueur sur RMC, refait le match Lyon – PSG et donne son avis sur Edel auteur de deux erreurs qui ont coûté deux points au Paris Saint Germain. Il en parle sur son blog :

L’absence d’Erding aurait pu pousser Kombouaré à jouer avec un milieu de plus, mais non, c’est finalement du classique. Reste que le PSG va tout de même afficher des visages différents dans la première période. Parfois offensif, et souvent plus bas avec le contre comme arme principale. Et vu l’état de forme actuel des Lyonnais, les capacités du PSG, j’aurais, personnellement, opté pour un jeu bien plus agressif, totalement ambitieux. En phase avec l’équipe alignée. La volonté de jouer est en tout cas évidente des deux côtés et la première période est agréable. Rien d’extraordinaire niveau occasion de but, mais une rencontre ouverte, intéressante. A la pause le sentiment perdure et pour faire dans le banal, un « tout est possible » semble d’actualité. La seconde période va confirmer l’idée du match « ouvert » mais en mieux, avec des buts. Une rencontre que le PSG doit gagner. Un Paris qui avec l’OM aurait marqué les esprits. Mais le PSG n’a pas un grand gardien. Edel a traversé une bonne passe mais il a clairement été le boulet parisien du match. Mal placé et mal inspiré sur le premier but, il est 100% coupable (et ridicule) sur l’égalisation de Gomis. Alors que le PSG menait 2/1 et jouait à 11 contre 10, c’est une faute grave. Un point à Lyon c’est bien, mais pas dans ces conditions. Paris a au final perdu 2 points. Entre temps, on a vu un PSG sagement attendre un OL vraiment limité. Un OL sans milieu, à part Kallström, avec une défense moyenne et bancale. Devant, si Gomis est maladroit, lourd, il a le mérite de peser sur une défense. C’est peu, pas assez pour une équipe comme Lyon qui en plus oblige Lisandro à jouer sur un côté. Au PSG, on va forcément être déçu. Plus le temps passait, plus ce match semblait à leur portée. Pas très heureux (comme d’ habitude) dans la concrétisation des situations, le PSG pousse tout de même ses actions avec beaucoup de joueurs. C’est intéressant, à condition d’en profiter vraiment. Paris revient sur le podium, mais doit nourrir un tas de regrets après ce match.”

Bouton retour en haut de la page