Compte Rendu de Matchfil infos

Une saison vraiment ratée

Nouvelle défaite au Parc contre Montpellier (1-3) pour des Parisiens qui n’y sont plus du tout. Ajoutons à cela des tribunes désintégrées et on obtient une saison franchement ratée.

C’est donc par une nouvelle défaite au Parc face à Montpellier (1-3) que le PSG solde une saison d’une tristesse sans nom. Visiblement en vacances depuis leur victoire en Coupe de France, les Parisiens ont paru peu concernés lors de leur ultime sortie au Parc des Princes. Et comme en face les jeunes pousses montpelliéraines étaient venues le couteau entre les dents pour s’assurer une qualification en Europa League, la différence de motivation s’est clairement ressentie sur la pelouse.

Ajoutez à cela des virages démobilisés et en colère suite aux informations publiées récemment qui font état de mesures draconiennes en tribune pour la saison prochaine, et vous obtenez là un cocktail explosif et totalement surréaliste. Auteuil fait la gueule (en attendant son heure). Boulogne ne donne que modérément de la voix… et au milieu une équipe qui semble avoir égaré son football depuis bien longtemps et laisse le jeu  au MHSC, équipe surprise de ce championnat. Dans cette ambiance des grands soirs, Dernis en profite pour ajuster Coupet d’un lob de gala en pleine lulu (0-1, 16′), puis c’est au tour de Compan d’aggraver le score au retour des vestiaires dans un angle impossible (0-2, 46′) et enfin Dernis, encore lui, trompe à nouveau Coupet d’une frappe croisée (0-3, 57′). Le tout, sur fond d’insultes à l’encontre du propriétaire du club, de son président et de l’équipe qui tombent des tribunes depuis le début de la partie.

Le spectacle est total quand à la 75ème minute, dans un balai orchestré au préalable, le Virage Auteuil allume une trentaine de fumigènes comme pour faire ses adieux au Parc des Princes. Certains fumis termineront sur la pelouse, obligeant M. Castro, l’homme en noir, à interrompre la partie pendant quelques minutes. C’est dans l’indifférence générale et même les sifflets que Mevlut Erding réduit le score (1-3, 79′).

Longtemps après le coup de sifflet final (plusieurs heures), les Virage Auteuil et KOP Boulogne resteront en tribune pour marquer leur désapprobation et dénonçant sans doute la fin du mouvement ultra parisien annoncée.

15ème défaite pour le PSG. Un Parc désintégré et une Coupe de France qui ne suffira pas pour rattraper une saison vraiment ratée dans toutes ses grandes largeurs.

Bouton retour en haut de la page