Ligue 1PSG News

Verratti : “C’était important de gagner et mettre la pression”

Le PSG a assuré l’essentiel face au FC Metz, à l’occasion de la 34e journée de Ligue 1. En déplacement au Stade Saint-Symphorien, les Rouge et Bleu ont montré un visage sérieux et se sont imposés 3-1. Un succès qui leur permet d’occuper provisoirement la tête du championnat et de mettre la pression sur leurs principaux concurrents. Titulaire pour la première fois depuis son retour de la Covid-19, Marco Verratti a livré une belle partition sur le terrain (noté 7/10 par la rédaction CS). Au micro de Canal Plus, le milieu parisien est revenu sur cette couse au titre, avant d’être questionné sur le prochain match face à Manchester City en Ligue des champions.

Leader de Ligue 1

Verratti : “C’était notre objectif aujourd’hui. On jouait avant les autres et c’était important de gagner et mettre la pression. Il ne reste pas beaucoup de matches. C’est un championnat incroyable, l’un des plus joli depuis que je suis ici. On ne peut pas faire des erreurs. Aujourd’hui, je pense qu’on a fait un match sérieux et c’est une victoire méritée.”

Le résultat idéal du match Lyon / Lille ?

Verratti : “Comme je l’ai dit avant, on est quatre et on est un peu obligé de gagner si on veux ce titre. Pour demain, je ne sais pas. Nous, on gagne le plus de matches possibles et les autres vont jouer et faire leur route. On verra qui arrivera premier.”

La sortie de Mbappé ?

Verratti : “Si j’étais docteur, je vous le dirai. Je pense que c’est seulement un coup (une béquille au quadriceps selon Mauricio Pochettino). Je pense que ce n’est pas grand chose.”

Un PSG en pleine confiance avant City?

Verratti : “Oui, on est en train de faire un bon parcours et on est heureux de ce qu’on fait jusqu’à aujourd’hui. On est en route pour gagner tous les titres. C’est pour cela qu’on arrive dans ce match de la meilleure forme possible. Après, Manchester City est dans la même situation que nous car ils peuvent aussi faire le triplé. Ils ont confiance en eux. Ça va être un joli match, on sait qu’on doit être à 100%. On est prêts et on va combattre pendant 90 minutes et après on pensera au retour (4 mai).”

La panenka d’Icardi

Verratti : “Je lui ai dit que lorsqu’il fait une panenka, c’est qu’il doit être sûr de marquer sinon on allait le tuer (rires). Mais on est contents de lui.”

Bouton retour en haut de la page