PSG News

Danilo : “Pochettino, c’est quelque chose de positif pour nous et le club”

Danilo Pereira a rejoint le PSG en toute fin de mercato estival en provenance du FC Porto dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Le milieu de terrain portugais n’est pas encore totalement intégré dans la rotation (15 matches toutes compétitions confondues, 936 minutes de jeu), notamment dû à une blessure contre Lorient le 16 décembre qui l’a éloigné des terrains pendant plusieurs semaines (retour sur les terrains lors du Trophée des Champions le 13 janvier). Avec Thomas Tuchel, Danilo a souvent joué dans une position qui n’est pas la sienne, défenseur central. Dans une interview accordée à Eleven Sport, il est revenu sur ce choix surprenant de l’entraîneur allemand.

Je ne savais pas que j’allais jouer défenseur central. Après le match contre Manchester, l’entraîneur est venu me parler pour me demander si j’avais déjà joué à ce poste. Je lui ai répondu que oui, je connaissais le poste. Il trouvait que je pouvais aider l’équipe à ce poste. Ce sont des choix. Il y a différentes manières de voir le jeu. J’ai accepté avec tranquillité. Ma volonté était d’aider l’équipe. Je n’ai eu aucun problème à aider l’équipe de cette manière, défend Danilo avant d’expliquer qu’il préférait jouer en numéro 6.  Bien sûr, je préfère mon rôle de 6. C’est à ce poste que j’ai évolué toute ma carrière, c’est le poste que je préfère et celui avec lequel je me sens le plus confortable.”

L’international portugais s’est ensuite penché sur l’arrivée d’un nouveau coach sur le banc parisien, Mauricio Pochettino. “Je revenais de blessure lors de son arrivée donc je ne travaille avec lui que depuis une semaine. De ce que j’ai vu, je suis très satisfait des entraînements, de sa façon de les vivre, de l’intensité qu’il met à chaque session. Je pense que c’est un entraîneur typiquement argentin, il aime beaucoup l’envie, avoir le ballon et dominer le jeu. C’est quelque chose de positif pour nous et pour le club. J’ai eu l’opportunité de m’entretenir avec le coach. Il m’a donné de bonnes consignes. Danilo Pereira qui s’est enfin penché sur le huitième de finale de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone. “Il n’y aura pas d’ambiance de vengeance, il y a beaucoup de tranquillité. C’est un match de plus que l’on veut gagner. La vengeance peut coûter cher.

Bouton retour en haut de la page