PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : OM, Mbappé, Verratti, arbitrage, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 8 février 2021, lendemain de victoire 2-0 à Marseille avec des buts de Mbappé et Icardi.

“Mis sous pression par les victoires de Lille, Lyon et Monaco, Paris n’a pas tremblé à Marseille. Le PSG, 3e, recolle au duo de tête pendant que l’OM s’enfonce”, publie l’AFP. “Seule ombre au tableau pour le club de la capitale, la sortie sur blessure de Di Maria touché à la cuisse et sorti dès la 11e minute. De quoi nourrir des inquiétudes, à dix jours des 8es de finale aller de la Ligue des champions (aller le 16 février, retour le 10 mars) face au Barça.”

“La série noire se poursuit, à mesure que l’OM continue de creuser et de s’enfoncer, dans la crise comme au classement (9e)”, se lamente La Provence“Et le Clasico d’hier soir, de nouveau perdu sans jamais donner l’impression de chercher à rivaliser ni d’essayer d’insuffler un vent de révolte, n’a malheureusement pas échappé à cette triste réalité qui enveloppe le club olympien depuis bien trop longtemps. […] L’OM navigue à vue, à la dérive, sans vrai capitaine ni cap à tenir, avec des moussaillons qui semblent prendre un malin plaisir à se saborder. Et on n’est que le 8 février…”

“Dans un match qui n’a pas atteint des sommets du jeu, le PSG n’a eu aucun mal à battre des Marseillais appliqués mais inoffensifs”, observe L’Equipe. “Ce PSG n’est pas encore impressionnant, alors qu’il a changé d’entraîneur il y a seulement quelques semaines, mais il laisse voir certains chantiers avancer dans le bon sens, sous la direction de Pochettino, comme ce rôle nouveau confié à Verratti, positionné plus haut, plus près des attaquants qu’il peut servir, devant les milieux qu’il peut soulager, toujours prêt à accélérer le jeu, par sa qualité de passes et sa vision. […] Mbappé va de mieux en mieux, physiquement ce qui, pour un joueur de son profil, change beaucoup de choses, et Di Maria, touché à une cuisse quelques secondes plus tard, reste un joueur décisif, capable de sortir de sa poche, toujours, le geste qui plie un match dans le bon sens. Sera-t-il rétabli pour la C1, la semaine prochaine ?” C’est la question du jour. “Les décisions de M. Bastien pendant cet OM-PSG ont été à l’image du match, bizarres parfois”, remarque enfin le journal sportif.

  • Les notes de L’Equipe pour les joueurs du PSG : Rico 5 – Florenzi 6 – Marquinhos 7 – Kimpembe 7 – Kurzawa 6 – I.Gueye 5 – Paredes 4 – Sarabia 4 – Verratti 6 – Mbappé 6 – Icardi 6
  • Les notes du journal Le Parisien sont : Rico 4.5 – Florenzi 6 – Marquinhos 7 – Kimpembe 7 – Kurzawa 6 – I.Gueye 5 – Paredes 5 – Sarabia 4.5 – Verratti 7 – Mbappé 7 – Icardi 6

“Le PSG a remporté sans trembler ni briller ce centième clasico, finalement calme malgré le contexte. Notamment grâce à un Mbappé chirurgical. Une occasion, un but… Visiblement serein et concerné, l’attaquant parisien a démontré une efficacité retrouvée hier soir lors du clasico”, juge Le Parisien. “Puisque Lille, Lyon et même Monaco mènent un train d’enfer, le PSG n’avait pas de temps à perdre hier soir. Mbappé a donc mis moins de dix minutes pour éteindre le suspense d’un 100e clasico qui n’a pas tenu ses promesses. Loin de là. Ce n’était pas déplaisant, non. Mais à force d’espérer, on s’était pris à rêver d’un OM – PSG enlevé, où les actions de but allaient s’enchaîner et effacer le triste souvenir du match aller. Las, un Paris létal et loin de maîtriser totalement son sujet a eu raison d’un OM limité dans ses ambitions offensives. […] Plus d’un mois après son arrivée, on cherche encore la patte Pochettino. Le PSG a éprouvé des difficultés à prendre le jeu à son compte et à exister au milieu de terrain. Verratti a brillé, mais plus par son abattage et ses récupérations millimétrées dans les pieds marseillais.”

Bouton retour en haut de la page