Articlesfil infos

Bodmer : "Montpellier, un match test"

bodmerMathieu Bodmer pourrait être la bonne surprise de cette fin d’année. Enfin, si le sort l’épargne enfin car le milieu de terrain, sur sa lancée de l’OL, a passé au PSG plus de temps à l’infirmerie que sur le terrain. Pourtant, recruté l’été dernier, un Bodmer en pleine possession de ses moyens pourrait apporter beaucoup au PSG. On l’a vu à Lyon en Coupe de la Ligue, quand il se sent mieux physiquement, il est capable de tirer l’équipe vers le haut.

De retour au premier plan, le numéro 12 parisien est aussi revenu devant la presse pour évoquer la suite des événements pour lui et le PSG avant d’attaquer un mois qui s’annonce crucial pour tous. Voilà ce qu’il a dit en substance à France Football :

La victoire à Lyon mercredi

“On était tous conscients d’avoir raté une belle opportunité en championnat avec notre défaite contre Auxerre et on avait envie de se racheter. C’est aussi l’avantage de jouer tous les trois jours. A Lyon, on a affiché un autre état d’esprit. On n’a rien lâché et on a été récompensé. Personnellement, j’avais à coeur de briller. C’est toujours le cas quand on revient dans son ancien club. D’autant que j’avais eu de petits problèmes avec certaines personnes avant de partir”.

Je ne l’ai pas salué (Claude Puel, ndr) avant la rencontre donc je l’ai fait pendant le match à ma manière. C’est une histoire personnelle entre lui, Patrick Collot (l’entraîneur-adjoint de l’OL, ndlr) et moi. Il sait très bien ce qui s’est passé et je sais très bien ce qui s’est passé. Ce geste, c’était une façon de lui montrer que, même si je suis passé à autre chose, cette histoire reste dans un coin de ma tête”.

Le PSG a un rôle à jouer

“On a prouvé qu’on était capable d’aller gagner un peu partout, que ce soit en L1, en Europa League ou en Coupe de la Ligue. En Championnat, malgré le faux pas face à Auxerre, on est placé. C’est pourquoi la semaine qui arrive sera décisive pour nous”.

Le match de Montpellier

“Ce match sera un test de plus pour savoir si l’on peut vraiment faire quelque chose en championnat. Les Montpelliérains sont aussi solides que l’an dernier, avec un mélange d’anciens et de jeunes, de fougue et de talent. Ils me rappellent l’équipe de Lille dans laquelle j’évoluais il y a plusieurs années. Cela fait plus d’un an qu’ils enchaînent les bons résultats, ce n’est plus une surprise”.

Bouton retour en haut de la page