Articlesfil infos

On a eu froid pour eux !

2pologne-8°C sur le terrain, -11°C au niveau du ressenti… Oui, ce match restera dans les mémoires des joueurs, du staff et des journalistes sur place. Nous aurons également une pensée pour nos amis polonais supporters du PSG qui se sont rendus à Lviv pour cette rencontre. Certains étaient torses nus, insensibilisés au froid.

Peguy Luyindula lui n’est pas insensible à ce genre de température. «Contrairement à ce qu’on aurait pu penser au départ, le terrain n’était pas trop gelé. Mais c’est tout le reste qui a posé problème. Les particules de neige étaient insupportables. Elles se posaient sur le ballon et lui faisaient prendre de la vitesse. Et il était impossible de se parler. Dès qu’on ouvrait la bouche, nous avions de l’air glacé dans la gorge qui nous comprimait la poitrine. En fait, je dirais que nous avons été victimes d’un froid très agressif» a expliqué l’attaquant parisien dans le journal du même nom, Le Parisien.

Bouton retour en haut de la page