Articlesfil infos

PSG Caen 2-1 : réalistes et sur le podium

Le Paris Saint-Germain était leader hier soir à 20h50. Tout cela n’a été que provisoire mais “important pour la confiance” comme le disait Sylvain Armand sur Foot+ à la sortie du terrain. Malheureusement, c’est Montpellier quelques heures plus tard qui ravissait cette place en l’emportant à Nice (0-1).

Pourtant au niveau du jeu, il s’agît d’un des matches les moins aboutis pour les Parisiens. Nous avons connu le PSG produisant du beau jeu, se créant beaucoup d’occasions et souffrant d’un manque de réalisme offensif… Et bien samedi soir, c’était un Paris un peu poussif mais réaliste !

C’est donc le duo Hoarau-Erding qui a fait la différence. A la 40e minute, Guillaume Hoarau profite d’un débordement et d’un centre de Siaka Tiéné et trompe Thébaux d’une tête croisée et smashée. Peu après le retour des vestiaires, c’est Mevlut Erding qui double la mise sur un missile de Sylvain Armand de 40 mètres parfaitement contrôlé par le Turc dans le dos de la défense de Caen. Erding part ensuite au but, dribble Thébaux et frappe fort pour éviter le retour d’un défenseur sur sa ligne.

A 2-0, le break est fait. Franck Dumas décide alors de jouer la carte offensive en remplaçant le récupérateur N’Diaye par Nivet. Caen finira donc le match avec cinq joueurs à vocation offensive. Antoine Kombouaré constatant les difficultés de son équipe change de système et passe en 4-3-3 avec Bodmer et Luyindula en lieu et place de Hoarau et Nenê (70e). Une formule qui ne donnera pas de résultat cette fois et c’est El Arabi qui inscrira à la 85e son 10e but en L1 sur une belle frappe du gauche en lucarne.

Bouton retour en haut de la page