Articlesfil infosUncategorized

Apoula Edel serait-il Ambroise ?

edel-apoulaEt l’on reparle d’une affaire opaque qui est loin d’être terminée. Rappel des faits. Apoula Edel, 24 ans, gardien de but du PSG, pourrait avoir triché sur sa véritable identité et son âge. C’est du moins ce que prétend Nicolas Philibert, aujourd’hui entraineur d’une académie de football en Côte d’Ivoire qui, fin 2009, a lancé cette petite bombe en représailles. La raison : Edel, qu’il aurait accompagné dans ses premiers pas de footballeur au Cameroun, puis aidé à s’envoler pour un contrat pro en Europe, aurait une ardoise auprès de lui d’environ 35.000 euros.

Apoula Edel, affirme Philibert, aurait en fait 29 ans et s’appellerait Ambroise Beyaména. Il a porté plainte pour “substitution de nom et faux et usage de faux” en mai dernier. De son côté, Edel a lui déposé deux plaintes, une en diffamation, l’autre pour “tentative de chantage et d’extorsion de fonds” contre Nicolas Philibert, son accusateur.

Aujourd’hui, l’hebdomadaire” le 10 Sport”, sous le titre accrocheur “Edel : les preuves accablantes”, croit détenir les preuves qui révèleraient la véritable identité du gardien parisien :

une attestation sur l’honneur d’un joueur camerounais ayant cotoyé Edel, ou plutôt Ambroise : “Je peux affirmer aujourd’hui que le gardien du but du Paris St Germain camerounais Edel Apoula est celui que j’ai connu au Cameroun sous le nom de Ambroise Beyamena”, un numéro de passeport du fameux Ambroise Beyaména ou encore une licence d’Ambroise Edel du FC Yaoundé alors qu’il prétend n’y avoir jamais joué.

Bref, l’affaire Ambroise est loin d’être terminée. On imagine mal que le PSG puisse être sanctionné dans la mesure où ni la LFP, ni la FIFA, auprès desquelles Edel est enregistré, n’ont trouvé à redire sur son identité.

Pendant ce temps-là, Ambroise ou Apoula a effectué une bonne prestation face au FC Séville.

Bouton retour en haut de la page