Ligue 1MercatoPSG News

Aulas : “Je ne veux pas qu’on dise que je suis contre l’arrivée de Neymar, mais…”

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, estime que la folie dépensière du PSG et la fiscalité avantageuse de Monaco peuvent nuire aux ambitions des autres clubs français, qui ne pourront se faire une place au soleil de la Champions League.

“Il y a là une dérégulation sûrement déraisonnable. Je ne veux pas qu’on dise que je suis contre l’arrivée de grands joueurs comme Neymar, qui peut apporter une visibilité extrême à la Ligue 1 et avoir un effet positif sur le prochain appel d’offres des droits télé. Mais ce gain d’attractivité ne compensera pas la perte de revenus liée à l’absence en Ligue des champions. Si Paris, au travers de moyens disproportionnés, et Monaco confisquent les deux premières places qualificatives, les autres sont exclus du système engendrant les revenus les plus importants. Ça lèse ceux qui travaillent le mieux. Par ailleurs, les chiffres annoncés contribuent à une bulle dangereuse, explique le dirigeant au JDD. S’il recrute Neymar ou Alexis Sánchez, il aura une longueur d’avance mais ça ne relèvera plus du miracle de le battre. Pour l’OL, il faudra deux ou trois ans avant de revenir au niveau des meilleurs mais on ne s’interdit rien.”

Bouton retour en haut de la page