Articlesfil infos

Bazin veut limiter les salaires des joueurs

Sébastien Bazin n’est pas très optimiste sur l’économie du football. Du moins tant que les salaires des joueurs continueront leur fuite en avant. C’est ce qu’il a expliqué hier aux premiers “Entretiens” organisés par le PSG au Parc des Princes pour évoquer l’avenir du football.

“Deux tiers des richesses dégagées vont aux joueurs ou à leurs agents a-t-il constaté. Nous sommes dans une économie fragile car il n’y a pas suffisamment de partage des richesses entre les acteurs, les dirigeants qui prennent les responsabilités, les spectateurs et l’actionnaire qui comble les pertes ou profite de ce qui peut être dégagé”. L’actionnaire principal du PSG est donc favorable à un “salary cap” qui permettrait comme dans les sports US de plafonner les salaires des joueurs ou mieux, d’instaurer un salaire avec une part variable, en fonction des résultats.

Enfin, il a rappelé combien les clubs français, et le PSG en particulier, étaient à la traîne en matière de merchandising, rendant le modèle économique d’un club de foot hexagonal très peu viable pour l’instant :

“Après avoir fait tous les efforts du monde depuis quatre ans, on n’a pas encore rétabli l’équilibre économique du club (…) Pour le PSG, la seule manière d’aller plus loin, c’est de donner à la marque plus de force qu’aujourd’hui. Le merchandising, le sponsoring doivent être des relais de croissance pour aller plus loin, vendre du rêve. On perçoit aujourd’hui 10 à 15 millions d’euros de sponsoring, là où nos cousins allemands sont à 200 ou 300 millions». «Il y a des moyens pour pallier des pertes de 20 millions d’euros par an. Il faut garder ses meilleurs éléments et se renforcer avec deux-trois nouveaux joueurs par an. Mais ça prend du temps. Ca a pris 12 ans à Lyon, 17 à Bordeaux. Ici, ça en prendra moins !” (avec AFP)

Bouton retour en haut de la page