Ligue 1PSG News

Blanc : « Il était trop tôt pour affirmer que l’état d’esprit avait changé »

Stupeur à Furiani où le Paris Saint-Germain, après avoir mené 0-2 rapidement, s’est finalement incliné 4-2 contre le SC Bastia. Au micro de beIN Sports, Laurent Blanc a confié ne pas avoir trouvé l’explication de la défaite après un début de match totalement maîtrisé.

« On a lâché notre sérieux, notre rigueur. On a remis ces bastiais dans le match, que ce soit le public, les décisions et les faits de jeu. Mais, c’est vrai que c’est assez inexplicable avec notre entame de match. Avec deux buts d’avance et une équipe de Bastia étouffée. C’est même nous qui avons réveillé les bastiais. C’est encore plus terrible de l’admettre mais c’est la vérité. En deuxième période, il y a eu beaucoup de malchance de notre part. Sur un contre, ils mettent le quatrième but. Beaucoup de choses sont inexplicables mais le seul responsable, c’est nous. Qu’on encaisse des buts me contrarie. Sur les coups de pieds arrêtés, on avait rectifié le tir ces derniers temps. Le penalty, on ne peut rien y faire. Il y est ou pas, j’en sais rien. Sur le corner, il y a un fait de jeu défavorable juste avant. Quand on ne peut pas tuer le match, et je pense qu’on a pas faire ce qu’il fallait faire notamment dans les 5 dernières minutes de la première, vous êtes punis. (…) Il était trop tôt pour affirmer que l’état d’esprit avait changé. On était sur le bon chemin dans ce domaine. En première partie de saison on avait réussi à obtenir des résultats avec cet état d’esprit donc ne remettons pas tout sur ça. Contre l’inter et Montpellier, on a vu un bel état d’esprit, mais aujourd’hui en 2ème mi-temps, des choses ne m’ont pas plu. On doit tous se regarder en face et se demander pourquoi on n’a pas gagné ce match-là ».

Bouton retour en haut de la page