ArticlesBlogsPSG News

[Blog] Quel avenir pour Laurent Blanc ?

L’avenir de Laurent Blanc est probablement en train de se jouer. Il aurait sans doute été acté il y a une semaine si le Paris Saint-Germain n’était pas parvenu à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, même si cette année, contrairement aux deux dernières, l’adversaire était un cador européen. Mais la place du club de la capitale dans le top 8 européen, en étant sorti d’un groupe relevé et en ayant éliminé pour la première fois de l’ère QSI un grand nom du football, redore le blason de son entraineur.

Sur la scène nationale, la présence du PSG en finale de Coupe de la Ligue et en demi-finale de la Coupe de France offre une perspective au moins aussi satisfaisante que lors de la saison dernière, qui sert de référence (on dit souvent qu’il faut faire aussi bien que la saison précédente pour valider un bilan acceptable). Seul le manque de suprématie en championnat, avec une première place encore jamais occupée en 2014/2015, laisse encore des doutes, qui ont encore neuf week-ends pour s’effacer.

Si pour l’instant aucun titre n’est remporté (à l’exception du Trophée des Champions l’été dernier), on se dirige vers un bilan positif pour la deuxième saison de Laurent Blanc. Une prolongation de contrat ne serait pas à exclure, à un an du terme du présent bail. D’autant que les relations parfois froides entre l’entraineur et ses dirigeants on pu se réchauffer à l’issue de l’exploit londonien. Et que le marché des entraineurs laisse peu de place à un changement d’envergure.

Mais une question peut se poser. Laurent Blanc accepterait-il forcément une prolongation, si elle venait à lui être proposée ? Si la saison est réussie et au regard des nombreuses critiques dont il fait l’objet depuis qu’il est arrivé à Paris, ne serait-ce pas pour lui le moment idéal pour partir, d’autant qu’il a déjà eu des contacts intéressants à l’étranger ?

Son agent Jean-Pierre Bernès assure dans les colonnes de France Football ce mardi que son avenir serait lié au PSG, au moins jusqu’à la fin de son contrat. Ce serait sans doute la meilleure chose pour tout le monde. La stabilité a souvent été le principal facteur de réussite en sport collectif. Mais entre volonté du club et choix de carrière de l’entraineur, tout est possible aujourd’hui. Et rien ne sera sans doute acté avant la fin de la saison et l’accomplissement ou non des objectifs fixés.

Bouton retour en haut de la page