Champions LeagueChampions LeagueMercatoPSG News

Di Campli : “Par le passé, Nasser m’avait déjà convoqué pour me dire : “Si tu essaies de prendre Marco, il va te laisser”

2017 a été une année très spéciale dans l’histoire du PSG. Entre la défaite au Camp Nou, le feuilleton Marco Verratti et les signatures de Neymar et Mbappé, tout était fou. Et depuis cette année là, le FC Barcelone et le PSG sont les meilleurs ennemis du monde. Ce soir, les deux clubs se retrouvent au Camp Nou et le journal L’Equipe fait parler Donato Di Campli, l’ancien agent de Marco Verratti, celui qui a voulu faire la guerre au PSG pour transférer le milieu de terrain au Barça et qui s’est retrouvé le bec dans l’eau. Depuis 2017, il n’a plus de contact avec Marco Verratti. L’international étant représenté par Mino Raiola.

Retour en 2017 avec la version de Donato Di Campli : “Quand le Barça me contacte, je demande à Marco ce qu’on fait. Il me dit de parler avec eux, qu’on parlerait avec le PSG ensuite puisqu’une prolongation était dans les tuyaux. Le PSG n’était pas super à ce moment, je dis à Marco : “On part ou on reste ?” Il me dit : “OK, on essaie une autre expérience.” Marco voulait aller à Barcelone. Il a envoyé un message à Nasser pour le lui dire, je l’ai gardé. Ils proposaient beaucoup d’argent, mais ce n’était même pas ça. Jouer avec Messi, devenir un champion, qui est une chose différente d’être un grand joueur… Le PSG est l’un des plus grands clubs du monde mais il évolue dans un championnat faible. J’ai dit à Marco que, s’il voulait devenir un champion, il devait changer d’air. Ce n’est pas contre le PSG, mais c’est plus facile de le faire au Bayern, au Barça ou au Real. Moi, j’étais un employé de Marco, je lui ai conseillé ce qui me semblait le meilleur. Mais le choix lui appartenait. Quand il s’est aperçu que ce n’était pas possible, il a eu peur. Il craignait qu’on le bloque sans jouer. Quand il est rentré à Paris pour la reprise, ils lui ont dit : “On va prendre Neymar, on va te prolonger, mais tu jettes ton agent“, raconte Donato Di Campli. “Par le passé, Nasser m’avait déjà convoqué pour me dire : “Si tu essaies de prendre Marco, Marco va te laisser. A-t-il bien fait de rester ?Pour lui oui, pour moi non. Marco n’est pas le symbole du PSG. La star, c’est Neymar ou Mbappé. Pas Marco.”

Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
Bouton retour en haut de la page