OpinionPSG News

Duluc : “Le débat sur la griffe Emery n’existe plus”

Neymar prend tellement de place au PSG qu’on ne voit plus beaucoup le reste. Les enjeux du mois d’août, les questions tactiques, techniques, tout cela passe au second plan. Neymar est au centre de tout, observe le journaliste de L’Equipe, Vincent Duluc.

“Les fulgurances de PSG-Toulouse nous donnent des envies d’encore : s’il y a du Neymar tous les soirs pour le dîner, ce sera d’accord, il ressemblera à un festin. Et s’il en reste pour le petit déjeuner, cela ira aussi, écrit le journaliste dans son éditorial. La soirée a bien été traversée par quelques dangers, par la confusion entre le spectacle et la compétition, entre le moyen et le but, la personnalisation de l’événement autour de Neymar maintenant parfois dans l’ombre l’objectif de battre Toulouse. Mais chacun devra s’adapter aux décalages provoqués par Neymar, par son jeu, par son statut qui aimante tous les ballons sur le côté gauche, par la vampirisation de l’image d’un club, par cette tendance peut-être provisoire de résumer une équipe à un joueur. Il y a un décalage des perspectives. Le débat sur la griffe Emery n’existe plus. On se demandait si c’était son équipe, il y a un an, si elle s’adaptait à lui ou si c’était l’inverse, et désormais on ne se le demande plus : le PSG est l’équipe où joue Neymar, c’est beaucoup plus simple. La problématique de la stratégie existe, pourtant, avec ce choix des trois milieux plutôt qu’un meneur, jusqu’au moment de la tentation Pastore, par exemple, comme hier soir. Mais, au-delà, la fin de match du Brésilien a rappelé qu’il était là aussi pour remporter le Ballon d’Or.”

Bouton retour en haut de la page