Articlesfil infos

Edel: Seville va au TAS

edel-pantraBien que l’UEFA ait rejeté hier l’appel du FC Seville dans le cadre de “l’affaire Edel”, le feuilleton n’est pas fini. En effet, les Sevillans ne se faisaient pas beaucoup d’illusions sur la décision de la commission de l’UEFA (qui a validé le score de 1 à 0 pour le PSG) et avaient déjà prévu d’aller au Tribunal Arbitral du Sport.

C’est ce que nous confirme Juan de Dios Crespo, l’avocat du FC Seville, présent à Nyon: “Nous savions que l’UEFA allait rejeter ce recours mais nous étions obligés de le faire avant d’aller au TAS.”

Le club andalou avait tout de même hier “dans ses bagages” Nicolas Philibert, l’accusateur, en qualité de témoin. Celui-ci n’avait pas d’accréditation de l’UEFA pour intervenir et c’est pour cela que son temps de parole a été réduit au minimum. Philibert raconte: “Je n’ai eu que trois minutes et je leur ai dit qu’il s’appelait en fait Ambroise Beyamena, et qu’il avait 29 ans. Ils m’ont demandé si j’avais le passeport en ma possession, je leur ai dit que j’avais juste le numéro et qu’ils pouvaient faire des contrôles. L’UEFA m’a répondu qu’elle n’était pas habilitée pour faire ce genre de choses et que seule la justice pouvait s’en charger”. Et c’est justement la Justice que Seville va solliciter!

Enfin, Apoula Edel  aurait lancé à Nicolas Philibert “Au final, c’est toi qui va finir en prison”.

Bouton retour en haut de la page