EdF : Kylian Mbappé analyse ses ex-coéquipiers du PSG

En pleine préparation pour l’Euro 2024, l’attaquant star de l’équipe de France Kylian Mbappé, a présenté ses coéquipiers en Bleus, dont certains du PSG.

L’équipe de France aborde l’Euro 2024 avec ambition et détermination, prête à affronter les défis posés par ses adversaires dans la phase de poules. Placés dans le groupe D, les Bleus feront face à des adversaires dont il faudra se méfier : La Pologne, les Pays-Bas et l’Autriche. Sous la houlette de Didier Deschamps, la France dispose d’une équipe alliant expérience et jeunesse, avec le capitaine Kylian Mbappé qui semble faire le lien entre les deux générations. Parmi ces joueurs, on peut citer des coéquipiers du PSG : Ousmane Dembélé, Randal Kolo Muani, Bradley Barcola et Warren Zaire-Emery. Le numéro 10 est d’ailleurs revenu sur trois d’entre eux auprès du quotidien Ouest France.

X : CanalSupporters

Des avenirs brillants ?

Fort de sa précocité, Warren Zaire-Emery n’a laissé personne insensible. Robuste et percuteur, le jeune homme de 17 ans impressionne tout le monde, y compris le joueur du Real Madrid « Warren… Il fait tellement de bien, mais aussi tellement de mal, car il nous vieillit alors qu’on n’est même pas vieux ! Sur le terrain, c’est un milieu de terrain moderne, avec beaucoup de talent, qui joue comme un mec de 30 ans. Ce qu’il fait est incroyable. Si nous avons un destin similaire ? Peut-être, mais je pense que c’est encore plus dur pour lui. Moi, j’ai été programmé pour arriver là. Depuis mes 13 ans, la route a été tracée, étape par étape. Warren est, lui, arrivé soudainement ! D’un coup, boum ! Dès 16 ans, il s’entraînait avec nous. Mais il a tout de suite été accepté par les joueurs, parce que le talent est toujours reconnu au PSG. Maintenant, il va être confronté aux difficultés de la confirmation, et de l’incarnation du projet parisien, car je connais l’exigence qui en découle. J’espère qu’il n’aura pas trop de pression. Il a toutes les armes pour devenir celui qu’il veut être. À lui de continuer. »

Après une saison difficile au PSG, Randal Kolo Muani ne nage pas dans un climat de pleine confiance. Malgré cela, Mbappé croit en lui « Randal, c’est un poto. Notre relation est top, encore plus maintenant qu’on a partagé une année à Paris, où il a encore changé de dimension. On a passé la saison ensemble. J’ai essayé de l’intégrer du mieux possible, de lui expliquer le contexte parisien. Il a vécu une saison difficile, mais je suis sûr que, s’il bosse comme il doit bosser, qu’il continue d’avoir cet esprit de ne rien lâcher, il peut réussir au PSG. C’est très difficile de le faire, mais c’est beau. La difficulté en vaut la peine. » Rappellons que le joueur veut rester dans le club de la capitale.

Véritable surprise cette saison, le jeune ailier Bradley Barcola a épaté sous le maillot parisien et a été récompensé par une sélection avec les Bleus pour l’Euro 2024 « Bradley, c’est une belle surprise. La vérité, c’est que je ne m’attendais pas à ce qu’il soit titulaire au PSG, à son arrivée l’été dernier. Honnêtement, on avait une attaque Messi – Neymar – moi, donc je ne pouvais pas me douter qu’un petit gamin de Lyon, qui avait fait six mois à l’OL, allait venir et faire son trou. Il est arrivé timidement, a connu des débuts difficiles. Il a été très critiqué, à tort. Le coach l’a vraiment bien aidé. Le déclic, c’est son match face à Newcastle en Ligue des champions. Il entre en jeu, rate des occasions, mais le coach l’a tout de suite soutenu dans le vestiaire après le match. Depuis, il n’a plus fait les mêmes matches. Je suis vraiment surpris de sa saison, et je suis très content pour lui. Pour cet Euro, il peut jouer les trouble-fêtes ! Il arrive avec le statut du petit qui débarque, mais j’ai disputé pas mal de compétitions, maintenant, et je sais que l’équipe qui commence est rarement celle qui finit. Tiens-toi prêt Bradley ! Qui sait ? »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page