Champions LeagueChampions LeaguePSG News

Elections, Barçagate… les Azulgrana ont la tête ailleurs

Dans huit jours, le PSG accueillera le FC Barcelone pour un huitième de finale retour d’UEFA Champions League. Il s’agira de confirmer le ballottage favorable suite au 1-4 au Camp Nou. Aujourd’hui les Azulgrana ont la tête à laLiga, à la Copa del Rey (demi-finale retour contre Séville demain), à l’élection du nouveau président (dans cinq jours) qui va hériter d’une dette de plus d’un milliard d’euros, et surtout au “Barçagate”, pas du tout au PSG. D’où le sombre qui accompagne les premières pages de Sport et du Mundo Deportivo. Car Josep-Maria Bartomeu, l’ancien président du FC Barcelone (2014-2020), a été arrêté lundi et le siège du Camp Nou perquisitionné. C’est donc le choc, d’autant plus que trois anciens ou actuels membres de la direction du club (Jaume Masferrer, Oscar Grau et Roman Gomez Ponti) ont également été interpellés.

Qu’est-ce que cette affaire du Barçagate ?

L’affaire remonte à un an, le résultat d’une enquête de la radio Cadena Ser. Les faits ? Une entreprise travaillant pour le club sur les réseaux sociaux (un million d’euros en six factures) afin de valoriser le président en poste et de calomnier ses opposants (comme Laporta, Font, Xavi, Puyol, Guardiola, Messi ou Piqué). Des soupçons de blanchiment d’argent existent également. Bref, le moment n’est pas à la joie au Barça. Au PSG d’être sérieux le 10 mars prochain.

Bouton retour en haut de la page