Espagne / France : Les notes des joueurs du PSG dans la presse

Ce mardi soir, l’équipe de France s’est inclinée en demi-finales de l’Euro 2024 face à l’Espagne (2-1). Et les trois Parisiens titulaires ont connu une soirée différente.

Avec son jeu très minimaliste, l’équipe de France est parvenue à se hisser dans le dernier carrée de cet Euro 2024. Mais face à l’Espagne, les joueurs de Didier Deschamps se devaient de montrer autre chose dans le jeu pour espérer atteindre la finale de la compétition. Pour cette rencontre, le sélectionneur des Bleus avait décidé de faire confiance à deux joueurs du PSG dès le coup d’envoi : Ousmane Dembélé et Randal Kolo Muani. Si le dernier cité est parvenu à sauver sa soirée en inscrivant le premier but tricolore dans le jeu, le numéro 10 des Rouge & Bleu n’a pas su surfer sur son excellente entrée face au Portugal.

Du déchet pour Dembélé dans le dernier geste, Kolo Muani buteur

Ousmane Dembélé reçoit la note de 3/10 dans L’Equipe. L’ailier de 27 ans a montré les mêmes défauts et qualités qu’à son habitude : « Il a été l’un des rares à pouvoir accélérer le jeu, si ce n’est le seul, mais il n’est jamais arrivé à conclure et ses centres n’ont trouvé personne. Un bon décalage pour Mbappé (9e), une passe bien trouvée pour Hernandez (19e) mais trop d’imprécisions avant d’être remplacé par Olivier Giroud (79e). » Le quotidien Le Parisien se montre moins sévère avec une note de 4.5/10. « Impliqué sur le but en renversant le jeu vers Mbappé (0-1, 9e), le Parisien n’a pas ménagé Cucurella en cherchant à provoquer son vis-à-vis par ses dribbles et sa percussion. Il envoie un centre fort devant le but que Unai Simon repousse à l’heure de jeu, mais il manque encore de vista dans ses transmissions et ses coups de pied arrêtés ont manqué d’adresse. »

Concernant l’unique buteur des Bleus, Randal Kolo Muani, il avait parfaitement lancé sa sélection dans cette demi-finale et obtient tout juste la moyenne dans Le Parisien (5/10). « Énergique sur le front de l’attaque, il a enchaîné les courses pour essayer de bousculer le bloc adverse et ouvre le score d’une tête bien placée au deuxième poteau (0-1, 9e). Encore maladroit sur certains ballons qu’il doit mieux négocier, il a surtout été foudroyant sur l’entame avant de s’éteindre. Remplacé par Barcola (62e) qui avait réussi à trouver Mbappé en bonne position sur un contre (86e). » De son côté, le quotidien sportif est moins clément avec l’attaquant du PSG et lui donne la note de 4/10 : « Il a ouvert le score d’une belle tête (9e) et c’est tout, même si ce n’est pas rien pour une équipe qui n’avait pas encore marqué dans le jeu. Il n’est ensuite jamais parvenu à exister, voyant filer les centres et surpris quand le ballon a filé entre ses jambes (19e). Remplacé par Bradley Barcola (63e), qui a dribblé et percuté, sans être accompagné. »

  • Les notes de la France (L’Equipe) : Maignan 4 – Koundé 5, Upamecano 4, Saliba 6, T.Hernandez 2 – Kanté 3, Tchouaméni 3, Rabiot 3 – Dembélé 3, Kolo Muani 4, Mbappé 3
  • Les notes de la France (Le Parisien) : Maignan 4.5 – Koundé 6.5, Upamecano 5, Saliba 6, T.Hernandez 3.5 – Kanté 3.5, Tchouaméni 3.5, Rabiot 3 – Dembélé 4.5, Kolo Muani 5, Mbappé 4

Fabian Ruiz félicité par la presse espagnole

Du côté espagnol, Fabian Ruiz était une nouvelle fois titulaire dans l’entrejeu aux côtés de Rodri et Dani Olmo, qui évoluait un cran plus haut. Et le milieu des Rouge & Bleu a été dans la lignée de ses dernières sorties dans la compétition. S’il a été le premier joueur à se montrer dangereux dans cette rencontre avec une tête non cadrée, l’ancien Napolitain a surtout bien défendu et a fait les efforts pour prendre le meilleur sur le milieu et l’attaque française. Dans la presse espagnole, le numéro 8 du PSG reçoit les compliments du quotidien AS : « Quel récital ! Fabián est de loin le meilleur milieu de terrain créatif du Championnat d’Europe. Avec Rodrigo, il forme un duo imbattable. » Même constat du côté de Marca qui donne la note de 9/10 à Fabian Ruiz. « La vérité est que l’Euro de Fabián manque de sens, à un niveau superlatif et avec une confiance qu’on ne peut s’empêcher de le remercier pour tout. »

  • Les notes de l’Espagne (Marca) : Simon 8 – J.Navas 7, Nacho 8, Laporte 7, Cucurella 8 – Rodri 10, Ruiz 9, Olmo 8 – Yamal 10, Morata 10, Williams 8

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page