Articlesfil infos

Faut-il avoir peur de Karpaty?

Le PSG va jouer ce soir une équipe quasiment inconnue sur la scène internationale. A quoi faut-il s’attendre?Karpaty Lviv n’a pratiquement aucun passé sur la scène européenne. Deux brèves apparitions avant cette campagne 2010/2011. Une en 1970, l’autre en 1999. A chaque fois, un petit tour et puis s’en va.

Cette inexpérience ne tétanise pas pour autant le coach et les joueurs ukrainiens. «Nous ne redoutons aucun adversaire. Ni le PSG, ni un autre. Nous préférons nous concentrer sur notre jeu et montrer ce dont nous sommes capables» expliquait Oleh Kononov en conférence de presse. Karpaty Lviv veut en effet sortir du “groupe de la mort” – comme l’appelle les Ukrainiens – et s’est donné les moyens de le faire. “Nous avons fait une préparation physique spécifique en ce sens” explique l’entraîneur.

Comment joue Karpaty?

Le club des Carpates joue avec une pointe, William Batista, l’attaquant brésilien et vedette du club. Celui-ci est blessé et sera probablement remplacé par Kusznetsov à ce poste. Deux joueurs de couloir devront l’alimenter. Kozhanov (international Ukrainien) à droite et Zenjov à gauche. Derrière trois milieux, Khoudobiak (international Ukrainien), Golodiouk avec Godwin en sentinelle devant une défense à quatre Fedetski (international Ukrainien), Milosevic, Tubic, Avelar.

Karpaty Lviv vient de perdre sa mascotte. Le lion des Carpates s’est éteint il y a quelques jours. Alexander Deytseva, 57 ans, était l’homme qui animait le stade. Un hommage lui a été rendu mardi dernier.

Bouton retour en haut de la page