OpinionPSG News

Garétier: “Ce ne sont même plus des montagnes russes là avec le PSG”

La statistique est claire : 7% de chances de qualification pour le PSG. Après la défaite (1-2) dans un Parc des Princes qui ne lui réussit décidemment pas à huis clos, le Paris Saint-Germain doit encore nous offrir de l’improbable. Mardi prochain, ce sera l’acte II face à Manchester City. Geoffroy Garétier, journaliste de Canal Plus, a exprimé son décontenancement devant les multiples visages du PSG.

“Depuis le début de la phase à élimination directe on est habitués à des scenarios incroyables et improbables avec le PSG. Des changements d’un match à l’autre, des changements d’une mi-temps à l’autre. C’est extrêmement difficile à analyser et à accepter. Ce ne sont même plus des montagnes russes là… c’est une montée et un crash. Sans remontée. En finissant à dix. On l’a senti venir. Navas n’était pas exceptionnel pour une fois. C’est dur à accepter. Et puis j’ai senti un crash physique. Pochettino et son staff ont beaucoup fait travailler pour cela, mais clairement il a manqué 45 minutes. On a eu une mi-temps extraordinaire dans les efforts. Tout le monde jouait pour tout le monde. Et très rapidement en seconde période ils n’y étaient plus. Le verrou a sauté. Manchester City est monté et a joué dans sa zone de confort avec un jeu de passes chirurgical. Cette victoire de City, elle est logique. Ils ont joué au fil du match comme des patrons”, a commenté le journaliste sur Canal Plus. “Ce qui me laisse des regrets, ce sont les circonstances des deux buts de City. Le premier, le ballon rebondit devant Navas qui pense que ça va être intercepté. Le second c’est un coup franc où le mur s’écarte. Ce qui m’embête, c’est que je trouve que Neymar et Mbappé ont été neutralisés trop facilement. Finalement, le seul attaquant du PSG qui a été très bon, c’est Di Maria. Il n’a pas été suivi par ses copains, et ça me laisse beaucoup de regrets.”

Bouton retour en haut de la page