PSG NewsRevue de presse

Revue de presse PSG : Manchester City, UCL, l’heure du sursaut, Neymar, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce jeudi 29 avril 2021, lendemain de défaite 2-1 au Parc des Princes contre Manchester City dans le cadre des demi-finales aller de l’UEFA Champions League.

“En ratant complètement sa seconde période, le PSG, puni en l’espace de sept minutes (1-2), s’est compliqué la route vers la finale de la Ligue des champions. Voilà les Parisiens condamnés à un exploit à Manchester, dès mardi au match retour, s’ils veulent voir Istanbul”, écrit l’AFP.

La “disPARIStion”, lance L’Equipe avec ces questions : “Comment, après une première période aussi aboutie techniquement, aussi intense dans le rythme, aussi maîtrisée défensivement, le PSG a-t-il pu laisser cette demi-finale aller lui échapper dans ces proportions ? Qu’a-t-il bien pu se produire après la pause pour que les Parisiens touchent le fond aussi vite que l’ancre d’un bateau sans jamais être capables de refaire surface ? […] Mais Pochettino n’a pas senti pour autant le besoin de changer quoi que ce soit. […] Dans des registres variés, Neymar, Mbappé et Di Maria ont vécu une rencontre en clair-obscur. Dans cinq jours, le trio aura une seconde chance. […] L’histoire n’est pas encore terminée. Le PSG a démontré, de Old Trafford à l’Allianz Arena en passant par le Camp Nou, qu’il était meilleur à l’extérieur que chez lui sans public. Évidemment, le défi est immense. Mais il est à la hauteur des ambitions d’un club qui a foudroyé Barcelone et le Bayern.”

  • Les notes dans L’Equipe : Navas : 4 / Florenzi : 6 / Marquinhos : 7 / Kimpembe : 6 / Bakker : 5 / Paredes : 4 / Gueye : 4 / Di Maria : 6 / Verratti : 6 / Neymar : 4 / Mbappé : 3
  • Les notes du journal Le Parisien : Navas : 4 / Florenzi : 5,5 / Marquinhos : 6,5 / Kimpembe : 4,5 / Bakker : 5 / Paredes : 4 / Gueye : 4 / Di Maria : 7 / Verratti : 4,5 / Neymar : 4,5 / Mbappé : 3

“Après, ce fut un cauchemar”, commente Le Parisien. “L’égalisation de Manchester City peu après l’heure de jeu, après une première période engagée et engageante du PSG, a tout changé, inversé le rapport de force et détruit les dernières forces du club de la capitale. Il y a eu ensuite le deuxième but des Mancuniens, l’expulsion de Gana Gueye dans une fin de rencontre où Paris s’est perdu sur un chemin de croix dont il aura du mal à se relever dans la compétition“, explique Dominique Séverac. “Il est désormais au bord de l’élimination. Il reste un match, un renversement possible. L’espoir existe mais le réel aussi. La tâche est immense et la possibilité d’y arriver aussi facile que de passer du premier coup le fil dans le chas de l’aiguille. […] Il ne faut pas oublier ce qui précède les deux buts de City. Le PSG a alors montré qu’il était animé par une foi. […] Paris marche au bord du vide à quelques jours de la rencontre retour. Mais c’est déjà l’heure du sursaut, de penser à sa propre histoire qu’on écrit. De changer cette fin qui s’annonce.”

Sur Instagram, Neymar a lancé la reconquête : “Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre. Je crois en mon équipe, je crois que nous pouvons être meilleurs que nous ne l’avons été. ALLEZ PARIS. 1% de chance 99% de foi.”

PSG 29 avril 2021
Bouton retour en haut de la page