Articlesfil infos

Giuly avait du feu dans les jambes !

giuly2Il est entré en jeu à la 75ème minute en remplacement de Clément Chantôme. A l’heure où d’autres entrants feraient la gueule de se voir proposer si peu de temps de jeu, ou se perdraient en surjouant pour prouver, Ludovic Giuly a éclairé de son talent la fin de ce 8ème de finale de Coupe de la Ligue. Au point de faire beaucoup d’ombre à Stéphane Sessegnon, encore très transparent ce soir.

Giuly donc, avec ses petites jambes, est de tous les bons coups, multiplie les débordements et les centres, jusqu’à la réduction du score de Bodmer, adresse une tête dangereuse (oui, oui, une tête !) détournée par Vercoutre (90′). Il remet ça dans les prolongations avant d’offrir la victoire aux Rouge&Bleu d’une reprise à bout portant qui crucifie le gardien de l’OL. Et il s’en faudra de peu pour qu’il n’aggrave  le score un peu plus tard ou n’offre encore un nouveau bon ballon de but à ses partenaires. Bref, la petite mobylette est au rendez-vous cette saison, et c’est tant mieux pour le PSG. Si Giuly n’a malheureusement plus 90 minutes à ce rythme dans les jambes, à chaque fois qu’il est aligné il apporte beaucoup à ses coéquipiers. Il l’a confié, il aime toujours autant le jeu et espère bien secrètement se voir prolonger d’une saison. C’est sûr qu’à ce niveau-là, il peu rendre encore quelques services.

Bouton retour en haut de la page