Articlesfil infos

La qualification leur tend les bras

A 19h00, dans un Parc des Princes froid au sens propre comme au figuré, les Parisiens auront la réelle opportunité de se faire plaisir en concluant face à un double vainqueur de la compétition une belle campagne européenne 2010.

Le PSG, déjà vainqueur à Sanchez Pizjuan, va affronter un adversaire en plein doute. Même si du président aux joueurs, en passant par l’entraîneur, la consigne est de dédramatiser, ceux qui ont vu les derniers matches du FC Séville ne reconnaissent pas l’équipe qui développait la saison passée encore un beau football.

Oui, Séville a peur. Peur de repartir bredouille de Paris et peur de devoir affronter à domicile, quelques jours avant le Real Madrid, un Dortmund affamé dans un Sanchez Pizjuan où il ne fait plus la loi. Preuve en est, quelques indiscrétions nous laissent penser que c’est un onze de départ ultra défensif que Manzano compte aligner ce soir.

Le PSG a donc l’occasion de profiter de ces doutes, comme il a failli le faire du côté de Gerland dimanche dernier. Paris est confiant, Paris se sent solide, Paris peut se qualifier avec brio ce soir. Alors, autant s’éviter un déplacement compliqué à Lviv à un horaire improbable pour un match dans les Carpates en décembre en prenant trois points tout à l’heure.

Bouton retour en haut de la page