PSG News

La revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce jeudi 12 mard 2015.

“Mercredi, c’était soirée brésilienne et ce sont successivement David Luiz à la 86e minute puis Thiago Silva à la 114e, à chaque fois de la tête, qui ont endossé le rôle de Casque d’Or, résume l’AFPAprès l’élimination sans défaite face à Barcelone, après le but fatal à la 88e minute la saison dernière contre les Blues, Paris semblait parti pour découvrir une nouvelle cruauté de la Ligue des Champions. Thiago Silva en a décidé autrement en lobant l’immense Courtois sur un énième corner, donnant une nouvelle leçon de jeu aérien aux maîtres anglais.(…) Ce match âpre et tendu, disputé dans une ambiance souvent détestable, avait déjà connu deux tournants, défavorables au PSG. Dès la 31e minute, beaucoup trop tôt pour Paris, Ibrahimovic avait ainsi été exclu pour un tacle sur Oscar. Ensuite, le deuxième tournant a eu lieu à la 58e minute mais Edinson Cavani a dû se croire téléporté un an plus tôt. Cette fois, lancé par Pastore, l’Uruguayen maudit a effacé Courtois mais a tiré sur le poteau, la balle longeant ensuite cruellement la ligne avant d’être sortie en urgence par la défense des Blues. Cavani s’en remettra car Paris poursuit sa route. A voir Laurent Blanc et Nasser Al Khelaïfi enlacés et sautillant après le coup de sifflet final, il est possible aussi que le technicien parisien ait trouvé le chemin pour durer à Paris. En lice pour un triplé national, vainqueur de son duel avec Mourinho, l’ancien coach des Bleus est en train de se construire un beau bilan.”

“C’est une soirée magnifique, incroyable, héroïque, qui devrait désormais faire basculer le PSG dans le cercle des équipes européennes respectées. Paris tient enfin son scalp parmi les poids lourds du continent et les circonstances dans lesquelles il l’a obtenu montrent à quel point il a grandi, écrit L’Equipe. Le PSG poursuit son aventure en C 1 avec un nouveau statut. Celui d’une équipe solide, dotée d’un mental énorme, capable de renverser les situations les plus compromises. Parce qu‘il en a fallu pour digérer le sentiment d’injustice né de l’expulsion d’Ibrahimovic et continuer à jouer avec la même ardeur et la même intensité qu’à onze contre onze. (…) Tactiquement, techniquement, physiquement, individuellement dans presque tous les secteurs, les Parisiens ont étalé une supériorité criante à Stamford Bridge.”

Les notes de L’Equipe : Sirigu 6 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Luiz 9 /Maxwell 7 / Verratti 8 / Motta 7 / Matuidi 7 / Pastore 7 / Ibrahimovic NN / Cavani 4.

“Paris humilie Chelsea après le match le plus dingue de la saison, le plus renversant, le plus émouvant, lance Le ParisienTomber trois fois, se relever tout le temps. Une expulsion, une ouverture du score adverse, un pénalty dans la prolongation : il en fallait plus pour sortir le PSG, auteur d’un exploit historique et génial, sauvé par sa charnière à 100 patates, David Luiz et Thiago Silva, les héros brésiliens moqués en juillet dernier lors du Mondial. Magique ? Oui, au moins  ! (…) A l’aller, le PSG avait réussi son meilleur match de la saison sur le plan technique. Au retour, le club parisien a livré sa meilleure performance de l’année dans tous les autres domaines du football  : le ressort mental, la solidarité, le cœur, tout ce qui grandit l’homme en général et le footballeur en particulier. (…) Vu les circonstances, vu le scénario — des erreurs d’arbitrage considérables à ce niveau —, l’équipe qui avait du cœur méritait de se qualifier. Et elle s’est qualifiée, comme s’il y avait finalement un petit ange qui protégeait Paris depuis le ciel londonien.

Les notes du Parisien : Sirigu 6.5 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Luiz 9 /Maxwell 7 / Verratti 7.5 / Motta 8 / Matuidi 7 / Pastore 7.5 / Ibrahimovic NN / Cavani 5.5.

[dmvideo id=”x2j9tml” media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2j9tml” width=”300″ height=”250″][dmvideo id=”x2j9sm1″ media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2j9sm1″ width=”300″ height=”250″]

Bouton retour en haut de la page