PSG News

La revue de presse PSG : Cavani, Lavezzi, mercato, Depay…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce vendredi 2 janvier 2015.

“Paris retrouve le chemin du camp des Loges aujourd’hui, rapporte Le Parisien. Tous les regards seront tournés vers Edinson Cavani et Ezequiel Lavezzi. Les deux joueurs sud-américains ont séché la reprise de l’entraînement qui avait été fixée pour eux au dimanche 28 décembre à Marrakech. Laurent Blanc et Olivier Létang ont prévu de les recevoir en marge de l’entraînement. Selon le degré de persuasion des fautifs, une sanction devrait suivre sans que sa nature sportive ou financière ne soit encore établie. La crédibilité de Laurent Blanc, qui a souhaité serrer la vis à son groupe, en dépend. Difficile en effet de passer trop rapidement l’éponge sur des faits qui enfreignent clairement les règles de la vie de groupe.”

“Le marché hivernal des transferts s’ouvre ce soir à minuit pour se refermer au soir du 2 février, poursuit le quotidien francilien. Le PSG, Laurent Blanc en tête, espère un renfort offensif sur le côté gauche, mais la probabilité d’une arrivée est quasi nulle. Le club ne peut pas acheter sans se séparer d’un autre élément à fort potentiel économique. Lavezzi remplit ces critères mais, au sein du club, on assure que l’Argentin est intransférable cet hiver. Reste que les remous liés à son retour tardif de vacances pourraient faire évoluer la situation. Paris a d’ailleurs noté sur ses tablettes le nom de Memphis Depay.”

“Comment gérer le cas Edinson Cavani, absent remarqué du stage marocain du PSG ? L’Uruguayen peut-il quitter cet hiver le club de la capitale ? Improbable, répond L’Equipe. Reste qu’en ratant ce stage de reprise, l’ex-Napolitain, dont les prestations ont toujours été suivies outre-Manche, envoie un message pour le moins brouillé… Même constat pour Ezequiel Lavezzi, qui s’est lui aussi dispensé de stage et dont le nom revient avec insistance à l’Inter Milan. Là encore, un départ cet hiver de l’Argentin. Parce que le PSG ne le souhaite pas forcément et que le joueur sait qu’il n’aura pas les mêmes conditions financières ailleurs. Reste une question : les décisions, très attendues, de Laurent Blanc sur l’absence des deux joueurs lors du stage peuvent-elles influer sur leur avenir ?”

Bouton retour en haut de la page