PSG News

La revue de presse PSG : Marquinhos, Fair-Play Financier, 5.5M€…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce samedi 24 janvier 2015.

“Les sanctions infligées au club parisien sont, finalement, un peu moins contraignantes que prévu, rapporte L’Equipe au sujet du Fair-Play Financier. Le 16 mai dernier, l’UEFA a sanctionné, pour 2014-2015 et 2015-2016, le PSG et Manchester City, avec un encadrement de leur masse salariale, un contrôle des transferts, une limitation du nombre de joueurs à 21 au lieu de 25 en C1 et une amende de 60M€. À la fin de la saison dernière, les deux clubs avaient le droit de réaliser un seul gros transfert, à hauteur de 55M€, avant d’être obligés d’équilibrer la balance entre leurs achats et leurs ventes. Mais, le club parisien est parvenu à convaincre l’UEFA de lui laisser utiliser, en cas de besoin, le solde de transfert réalisé l’été dernier lors de ce mercato d’hiver. Il lui reste 5,5M€ à utiliser avant le 3 février prochain, date de fin du marché hivernal des transferts. Avec cette somme, il peut enrôler un nouveau joueur dont le transfert ne dépasse pas ce montant, ou l’utiliser dans une autre opération.De même, l’été prochain, le PSG a encore une belle enveloppe pour attirer une vedette. Cette fois-ci, le montant maximal s’élève à 60M€. Mais, là encore, le PSG a joué finement. Le club parisien ne sera pas obligé de mettre ces 60M€ sur un seul transfert. Autre aménagement de peine : s’il rentre dans le droit chemin en fin de saison, le PSG verra sa sanction allégée concernant l’effectif aligné en Coupe d’Europe. Il pourra alors solliciter au moins 23 joueurs. Aux dernières nouvelles, le champion de France en titre est, d’ailleurs, bien parti pour satisfaire les exigences même si son contrat en or signé avec QTA, continuera d’être décoté par les experts de l’UEFA”.

“C’est souvent le problème des joueurs polyvalents. Capables d’évoluer à plusieurs postes, ils doivent s’incliner devant les joueurs spécialisés. Marquinhos est peut-être en train d’inverser cette tendance, écrit Le ParisienLa bascule au poste de latéral droit pourrait intervenir demain à Saint-Etienne. Dans le cas inverse, la frustration de Marquinhos monterait de plusieurs crans, à la hauteur de ses ambitions. Sous contrat jusqu’en 2018, Marquinhos aimerait pourtant s’installer durablement à Paris. Et pas seulement pour profiter du nid douillet qu’il partage avec sa petite amie dans le XVIIe arrondissement de la capitale. Une renégociation de son contrat, avec une revalorisation salariale à la clé, doit débuter en février (…) Et puis, qui vous dit que Thiago Silva ou David Luiz seront encore au PSG la saison prochaine ?  souffle l’un de ses amis.”

Bouton retour en haut de la page