Articlesfil infos

Le PSG va-t-il vraiment jouer l'Europe ?

A écouter le discours des Parisiens, il n’y a pas de doute là-dessus. Le PSG va jouer la Ligue Europa à fond. Mais, malgré les agréables discours, la réalité du terrain pourrait rapidement rattraper le PSG.

Car quand les joueurs, l’entraîneur  ou le président du club annoncent la couleur et leur soif de voir le PSG se refaire un nom, fut-ce dans la moins prestigieuse des compétitions européennes, il faut comprendre que Paris tentera tout,  jouera cette compétition à fond… mais avec son équipe B. C’est là un aveu de faiblesse évident et une photographie assez réaliste des possibilités du moment. Malgré un effectif qui s’étoffe (un peu) d’année en année, le retard pris est grand sur les équipes habituées à la régularité dans les performances.

Il faut se rendre à l’évidence, la priorité des priorités pour le PSG est de finir dans les trois premiers du championnat. En coulisse, ils sont nombreux au club à penser que le match le plus important de la semaine est celui de dimanche au Parc contre Rennes. Faut-il blâmer l’entraineur d’avoir envie d’assurer un bon championnat et de se donner l’espoir de revenir un jour en Ligue des Champions, non pour la disputer réellement dès maintenant, mais afin de pouvoir récupérer les 20 millions d’euros de prime qui l’accompagnent ?

Antoine Kombouaré fait avec l’effectif qu’il possède et nous ne reviendrons pas sur le mercato et la petite enveloppe offerte par Colony Capital. Alors ce soir, Paris jouera sans arrière-pensée, mais s’avancera face à l’ogre sévillan avec une équipe mixte. Pour le quotidien espagnol Marca, la conclusion semble inéluctable : “une équipe du Paris Saint-Germain B, sans Sessegnon, Nenê et Hoarau est une équipe très amoindrie sur le plan offensif ; Erding et Luyindula ne nous paraissent pas suffisamment armés pour faire trembler Sanchez-Pizjuan”.

Si l’orgueil peut-être un bon moteur, le duo d’attaque sait ce qu’il lui reste à faire.

Equipes probables:

Sevilla CF: Palop; Dabo, Alexis, Cáceres, Fernando Navarro; Navas, Zokora, Guarente, Capel; José Carlos et Luis Fabiano.

PSG: Edel ou Coupet; Jallet, Camara, Sakho, Tiéné; Giuly, Chantôme, Clément, Maurice; Erding et Luyindula.

Arbitre: Robert Schörgenhoher (Autriche)

A suivre sur W9.

Bouton retour en haut de la page