C. de FrancePSG News

Blanc : “Il peut y avoir des achats, des ventes, des prêts, des échanges”

Laurent Blanc était en conférence de presse ce dimanche, à la veille du déplacement du Paris Saint-Germain à Montpellier dans le cadre des 32èmes de finale de la Coupe de France. Extraits choisis d’un point presse à revivre dans la journée en vidéo sur Canal Supporters.

Cavani/Lavezzi

On s’en serait bien passé. Surtout dans ce moment là avec une première partie de saison médiocre et une dynamique à créer pour la seconde partie. Cela arrive à un mauvais moment même s’il n’y a pas de bon moment pour ce genre de chose. Nous avons avec Olivier Létang eu une discussion avec Cavani et Lavezzi, on a eu des explications avec eux. Il y aura des sanctions financières et sportives. Les sportives me concernent, je les ai prises avec avec l’appui du club. D’abord, ils auront un entraînement à l’écart du groupe jusqu’à samedi prochain, et ils seront écartés du groupe pour Montpellier et Bastia. Après on verra si on continue les sanctions ou si on arrête là. C’est inadmissible et inacceptable. Le projet collectif passe avant le projet individuel et j’ai horreur de ça. Je peux être compréhensif mais quand on touche au collectif, je deviens un peu con et radical. (…) Quand tu prends des décisions, tu réfléchis d’abord. Ce n’est pas de notre faute. La faute est à qui ? Le club ? Non. Les joueurs. Le paradoxe, c’est que je dois les sanctionner et me passer d’eux, quitte à en payer personnellement la note.

[dmvideo id=”x2dzxgf” media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2dzxgf” width=”600″ height=”330″]

Montpellier/PSG

La pelouse ? Je la connaissais, je l’avais vu lors de Montpellier/PSG. Un match de coupe, c’est toujours un match piège, face à une bonne équipe avec de bons éléments. Je crains Montpellier et énormément les conditions de jeu.

Motta

C’est un joueur important. C’est un très bon joueur, il a quelques problèmes de blessure, des soucis physiques. Il peut redevenir un joueur très important. Il va y avoir des rumeurs, venant d’Italie. A chaque fois, c’est comme ça. Il y aura des mouvements, c’est trop tôt pour parler de choses précises. Des achats, des ventes, des prêts, des échanges peuvent se produire. Le mercato? J’ai évoqué le sujet avec le président.

[dmvideo id=”x2e00j6″ media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2e00j6″ width=”610″ height=”330″]

Rabiot

Non, il ne partira pas. J’ai toujours dit que je voulais le conserver. Il fait partie de l’avenir du PSG. Je veux le garder et le faire progresser. Mais c’est un dossier compliqué.

Le groupe

JC Bahebeck est blessé, il a un problème récurrent à l’adducteur. Il est forfait pour Montpellier. Comme Thiago Motta blessé au gros orteil, et Salvatore Sirigu.

2014/2015

Les comparaisons avec la saison dernière nous font mal. Malgré cela, en terme de points, même si on a perdu des points bêtement, on n’est pas décrochés non plus. Il faut prendre plus de points et donc être collectivement meilleurs pour y parvenir. Vu les matches qui nous seront proposés, ils nous faudra proposer autre chose au niveau de la motivation et du collectif. La rigueur n’est pas sur 10 ou 15 jours. Elle est de tous les instants. Il faut s’impliquer tous les jours par rapport à son club. Il a manqué de tout jusqu’à présent. (…) Staff, dirigeants, on est à l’unisson de ce qu’il faut faire. Il y a du travail et une remise au question, au niveau du staff, mais aussi des joueurs. Le collectif n’a pas été suffisant, il en faut un autre pour atteindre les objectifs du club. Après, on sait qui paiera la note.

Douchez

Je le connais très bien, je l’avais appelé en équipe de France. Il a la confiance de ses compagnons. Je lui ai fait confiance la saison dernière en coupe. Le match avait été difficile face à Montpellier en Coupe de France. Je lui ai maintenu ma confiance en Coupe de la Ligue et il avait été très bon. Vous lui aviez mis la pression sur la finale. Cette année, on repart sur la même dynamique. Son contrat ? Quand il joue, qu’il soit bon et la perspective de son avenir sera meilleure.

Bouton retour en haut de la page