OpinionPSG News

Masnou : “On voit la chose plus difficile depuis Barcelone que facile au PSG où le 6-1 pique encore”

Si en 2017, après le 4-0 en faveur du PSG au Parc des Princes, la presse catalane s’était lancée dans un matraquage autour d’une “remontada” pendant trois semaines, la période à venir s’annonce plus calme. Parce qu’à Barcelone, on estime que l’affaire n’est pas loin (c’est un euphémisme) d’être pliée en faveur du PSG. Les médias catalans parlent plutôt de révolution interne à mener. Quant à la saison en cours, c’est laLiga qui est en passe de redevenir le principal objectif Azulgrana. Albert Masnou, journaliste du quotidien Sport, pense que le Barça (3e) peut encore espérer reprendre 9 points à l’Atlético de Madrid, leader.

“Le scénario peut paraître apocalyptique pour Barcelone, car la crise institutionnelle se double de problèmes économiques et d’une saison qui est en passe de se terminer vierge alors que nous sommes encore en février. Cependant, il y a des raisons de croire qu’il reste encore beaucoup à faire. Ne pas baisser les bras est une caractéristique des champions et le Barça n’a pas encore perdu son âme, commente Albert Masnou. “En Champions League, la chose est compliquée. On voit la chose plus difficile depuis Barcelone que facile au PSG où le 6-1 pique encoreIls craignent une autre frayeur. En Copa del Rey, il faut remonter un 2-0 contre Séville, une équipe en forme et qui n’a pas encaissé de but dans la compétition. Qui dit que ce n’est pas possible ? Il faut commencer par marquer un but et penser ensuite à ce qui semble possible ou impossible. Et puis il y a laLiga. Le leader a perdu quatre des neuf derniers points possibles, presque la moitié, abaissant ainsi sa moyenne spectaculaire et devenant battable après avoir bouclé une phase aller spectaculaire. Le Barça peut continuer à y croire même si les nuages ​​sombres s’amoncèlent aujourd’hui.”

https://twitter.com/PSG_inside/status/1363070820520767492

Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
Bouton retour en haut de la page