Ligue 1PSG News

Monaco / PSG : Les notes

Les deux équipes françaises encore en lice en Ligue des Champions s’affrontaient ce dimanche soir dans le cadre du championnat sans leur attaquant vedette. En effet, Ibrahimovic, sous le coup d’une suspension, n’a pas fait le déplacement tandis que Berbatov, auteur d’une grande prestation face à Arsenal mercredi dernier, a été laissé sur le banc par son coach.

Le Paris Saint-Germain a connu un début de match laborieux mais sa défense centrale a rapidement éteint tout début d’incendie. Après un quart d’heure de jeu, le PSG  a finalement pris les commandes de la rencontre mais ni Lavezzi, ni Cavani ne sont parvenus à transformer leur action de but. Au retour des vestiaires, la domination est restée totalement parisienne. Pastore par deux fois et Matuidi ont également tenté d’ouvrir le score mais les joueurs de la capitale restaient imprécis. La rentrée de Berbatov a légèrement rééquilibré les débats au point d’annihiler toutes occasions jusqu’au coup de sifflet final. Cette rencontre s’est donc fini sur un score nul et vierge. Paris se rapproche de la première place mais laisse Lyon leader du championnat avec un point d’avance.

Sirigu [usr=6] Son seul arrêt du match a consisté à attraper une frappe plein axe de Moutinho (35′). Match tranquille pour le portier parisien qui a assisté en premières loges à la solidité de sa défensé…

Van der Wiel [usr=4]  Il est parvenu à contenir Ferrara-Carrasco. En revanche, offensivement, il n’a strictement rien réussi. Des centres approximatifs, des passes ratées, tout y est passé…

Marquinhos [usr=7] Agressif dans le bon sens du terme, il a jailli avec promptitude dès que Martial ou un autre attaquant de Monaco touchaient le ballon. Un véritable mur!

Thiago Silva [usr=7] Intraitable défensivement, il a complètement verrouillé sa défense en hésitant pas à prendre la parole pour diriger ses partenaires. En plus, il a parfaitement assuré ses relances surtout lorsque ses milieux étaient en manque de solution.

Maxwell [usr=5,5] Il n’a pas souffert sur les rares offensives monégasques. Il s’est donc autorisé quelques incursions dans le camp adverse en mettant en lumière sa justesse technique. Cependant, il n’a pas trouvé la faille sur ses centres…

David Luiz [usr=6] Il s’est compliqué la vie en début de match mais le Brésilien s’est vite repris. Imposant physiquement et appliqué dans ses passes, il a fait la loi au milieu de terrain.

Verratti [usr=6] Il a court-circuité beaucoup d’offensives adverses par des tacles bien senties. En seconde période, il a davantage pesé sur les mouvements parisiens sans réussir à faire la différence.

Matuidi [usr=6] Dans l’entre-jeu, il s’est parfois marché sur les pieds avec les autres milieux de terrain. Puis, quand le PSG a confisqué le ballon aux joueurs de Jardim, il a pu se projeter vers l’avant et dès qu’il s’est approché de la surface adverse, il a créé du danger. Il est remplacé par Rabiot qui surtout mis son équipe en danger par ses relances hasardeuses.

Pastore [usr=7] Très peu trouvé par ses partenaires durant les premières minutes sur le côté droit, il a dû décrocher  pour toucher des ballons en jouant comme un n°10. A ce moment-là, il a régulièrement alerté ses attaquants par des passes inspirées. Un régal pour les yeux… Dommage qu’il ait raté deux occasions franches (53′ et 62′).

Lavezzi [usr=4,5] L’Argentin a effectué beaucoup d’appels dans la profondeur au grand plaisir de Pastore qu’il l’a souvent servi. Quand il a remisé le ballon vers Cavani, il a su jouer juste en revanche, sur ses occasions personnelles (25′ et 30′), il a été très brouillon.

Cavani [usr=4,5] A deux reprises, il est venu de la gauche pour frapper au but. La première fois, Subasic s’est interposé (16′). Sur la seconde, son tir a fui le cadre (45′). Après la pause, il ne s’est plus procuré d’occasions. Il a compensé ce manque de réalisme par un gros travail défensif.  Il avait l’occasion de se mettre à son avantage dans l’axe, c’est raté…

Bouton retour en haut de la page