Articlesfil infos

Pourquoi Monaco a perdu Nenê…

but-neneTout amateur de football peut se poser cette simple question : comment Monaco a-t-il pu laisser partir pour 5,5M€?
Retour sur l’explication de Jérôme de Bontin, l’ancien président de l’ASM dans Monaco Hebdo à la date du 17 novembre :

“Pour deux raisons. D’abord pour des raisons financières. Car Nenê, c’était plus de 2 millions d’euros de salaire par an. Or, à une époque où on héritait d’un déficit qui semblait sans fond, il fallait se séparer des gros salaires. Ce qu’on a pu faire avec Flavio Roma, Frédéric Piquionne et Nenê. Et puis, il y avait un problème dans l’équipe, où il n’y avait pas d’esprit de groupe. Avec quelques éléments qui étaient plus des fauteurs de troubles qu’autre chose. Et à ce moment là, Nenê faisait partie de ceux qui créaient plus de problèmes qu’il ne pouvait en résoudre. Du coup, son départ permettait de régler deux problèmes. Aujourd’hui, je pense qu’il a dû murir et changer.”

L’ASM doit-il avoir tout de même des regrets ? “Je n’ai jamais douté de ses compétences. A Monaco, il a brillé l’an dernier pendant la première partie de la saison. Ce qui lui a permis de chercher un nouveau club avec un salaire plus élevé. C’est d’ailleurs quelque chose qu’on voit trop souvent dans le monde du football. Donc je suis content que mes successeurs aient pu trouver un accord avec le Paris-SG pour Nenê répond Bontin. Si les deux parties son satisfaites, alors…

Bouton retour en haut de la page