OpinionPSG News

Praud : “Le compte à rebours a commencé”

Le pire n’est jamais certain. Sauf peut-être pour Pascal Praud au sujet du PSG. Selon le journaliste l’accident industriel n’est plus loin, comme il l’écrivait en évoquant le Paris SG il y a une dizaine de jours. Et l’expression de joie d’Edinson Cavani sur le 4e but parisien face à l’ETG est un argument supplémentaire selon lui.

“C’est toujours la même histoire. Qu’on soit footballeur, comédien ou président de n’importe quoi, c’est dur de partager la vedette. Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani sont à la Une de L’Equipe. Comment faire cohabiter deux stars ? Les entraîneurs du monde entier s’arrachent les cheveux pour calmer les égos, gommer les tensions, adoucir les clashs. Le terrain révèle les rivalités et chacun a remarqué dimanche que l’Uruguayen célébrait son but tout seul dans son coin plutôt qu’aller remercier son passeur, le Suédois, écrit le journaliste sur son blogLes états d’âme de Cavani ne datent pas d’hier. On comprend sa lassitude mais lorsqu’Ibrahimovic est absent, contre Chelsea au printemps dernier ou cet automne, Cavani ne réussit pas à le faire oublier. Manque-t-il de repères ? Est-il surcoté ? Chacun avancera ses explications sans oublier de préciser que l’équipe subit aussi une baisse de forme générale. Cet accroc dans la relation entre les deux attaquants parisiens arrivent après que Cavani a zappé le stage de Marrakech. Il est clair que tout fait sens et que l’Uruguayen envoie des signes de ras le bol que Nasser Al Khelaïfi reçoit cinq sur cinq et avec lesquels Laurent Blanc doit composer. La période est compliquée. Le PSG piétine. Thiago Motta veut partir. Les leaders n’assurent pas. Et un huitième de finale de Ligue des champions se profile. Le compte à rebours a commencé. Ce Paris Saint-Germain/Chelsea fera pencher la balance de la saison 2014/2015 d’un côté ou de l’autre. C’est le mardi 17 février et d’ici quatre semaines, Paris ne va penser qu’à ça.”

Bouton retour en haut de la page