Uncategorized

R. Leproux fait le bilan du Tournoi

L’équipe, le plan sécurité, le public, le mercato…. le président du PSG, Robin Leproux, dresse le bilan du Tournoi de Paris à une semaine de la reprise du championnat.

Quel bilan tirez-vous de ce week-end de Tournoi au Parc des Princes ?
C’est une satisfaction. On avait décidé de composer deux équipes différentes pour ce week-end, deux équipes mixtes qui se sont bien battues, notamment ce soir contre la Roma qui alignait quasiment son équipe type. Notre équipe a montré qu’elle avait du talent, du coeur, autant de vertus que l’on souhaite développer à Paris. Je crois que ce week-end nous avons fait plaisir à notre public, si j’en crois par les réactions que j’ai entendues dans le stade, des réactions que j’aime. Même si le Parc n’était pas plein c’est positif. J’espère que l’on fera le plein pour l’ouverture du championnat contre Saint-Etienne.

Concernant l’application de votre “plan sécurité”, quelle est votre sentiment après ce Tournoi ?
Quand on fait du jeu et que l’équipe se montre à son avantage dans un match spectaculaire, c’est ce qu’on aime voir à Paris. J’ai vu 15.000 personnes s’enflammer sur le but de Guillaume Hoarau en toute fin de rencontre. Que chacun vienne au Parc pour la joie et le football et à nous d’essayer d’être le plus spectaculaire possible.

Quels objectifs avez-vous fixé pour cette saison ?
Le mercato n’est pas encore terminé, on fixera les objectifs quand il le sera, à la fin du mois d’août. On peu déjà imaginer que cette saison nous avons envie d’être dans le haut du classement en championnat et de faire un bon parcours en coupe d’Europe. Je ne dirai rien sur le mercato. Comme je vous l’ai déjà dit, nous sommes dans une dimension économique compliquée pour tout le monde et moins on en dit, mieux on se porte. On ne veut pas faire n’importe quoi et donner des pistes. On ne veut pas non plus mettre le club en péril en payant trop pour un joueur. Au club, il y a des joueurs sur lesquels on tient énormément. Il y en a d’autres qui ont un bon de sortie et pour lesquels nous discutons encore avec leurs agents. On avance  avec méthode, au PSG il faut être serein et prendre du recul.

Bouton retour en haut de la page